Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2010

Jean Luc revient en 2ème semaine

jlf.jpg2 semaines de suite nous avons eu droit sur TLVA à des explications de Jean Luc Frechard.

Première semaine, il tente de nous expliquer l’hémorragie du personnel de la comcom. Le chargé du développement du tourisme, celui du patrimoine, du développement économique, du gerplan, la directrice de la médiathèque, sans compter les départs en retraite, ça fait quand même beaucoup. Là d’un aplomb maintenant coutumier, Jean Luc  nous explique que tous ces départs sont le fait d’opportunités de carrière. Ah  bon ! Ok mais alors ça veut aussi dire qu’il n’y a pas d’évolution de carrière quand on vient dans le val d’Argent ?

Moi, tous ces départs m’inquiète. Pourquoi ? Et bien tout simplement  parce que les partants ont certainement peur pour leur avenir. D’autant plus que Jean Luc nous explique qu’il va très certainement augmenter les impôts à cause de la suppression de la taxe professionnelle. Nos partants en savent-ils plus que ce que le président a bien voulu nous dire ? Une autre chose qui est passée sous silence c’est les trois licenciements du côté de l’office de tourisme. Passé aussi sous silence les affaires en cours aux prud’hommes. Attendons la suite et préparons nos portes monnaies.

Deuxième semaine, il nous explique les rond- points  en sortie de déviation. La signalétique où les visiteurs qui viennent dans la vallée se perdent dans les voies sans issues en cherchant un hôtel ou un restaurant qu'ils ne trouveront jamais. Par contre la colère des hôteliers restaurateurs est parfaitement justifiée. Celui que je plains le plus c’est l’hôtel  restaurant du tunnel. Tout simplement parce qu’aujourd’hui son hôtel est invendable, mais ça n’a pas l’air d’émouvoir plus que çà nos politiques !

 

11:42 Publié dans comcom | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.