Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2010

2 000 000 €

gaspillage.jpg

Deux millions d’euros

 

C’est le budget prévu pour l’agrandissement de la salle polyvalente de Lièpvre.

Si la commune a les sous, je me pose quand même la question pourquoi défigurer ce bâtiment ?

Et pourquoi l’agrandir ?  pour qui ? pour quoi en faire ?

Il y a tellement d’autres choses à faire avant ! A croire que le maire de Lièpvre a perdu  son imagination,mais au fait en a t'il eu un jour ? lui qui a perdu beaucoup d’autres choses en 2 ans.

Que faire avec 2 millions dans une commune? Je vous  en reparlerai le moment venu et je voudrais encore simplement dire que la richesse ne vaut que si elle est partagée avec le plus grand nombre.

 

 

28/09/2010

Coup de chapeau aux bénévoles

Benevole.jpg

Si si il reste encore des bénévoles motivés et engagés….

Le festival de la soupe, en voilà une bonne idée !

Dommage que le beau temps ne soit pas de la partie, vraiment dommage.

L’enthousiasme des bénévoles de cette manifestation fait plaisir à voir et mérite un coup de chapeau. Ils vous donneraient envie de les aider. "Val quirit"  (journal DNA de dimanche)  y va aussi de son coup de chapeau dans sa chromique hebdomadaire.

La chose la plus remarquable derrière ces manifestations, c’est la création de liens sociaux. Quoi de plus convivial que de partager une soupe ? C’est rare de nos jours où l’égoïsme et le matérialisme cloitrent les gens chez eux.

Des bénévoles, la vallée en compte beaucoup, on fait aussi de belles choses dans le haut de la vallée. Je vous en reparlerai dans un prochain billet.

 

18:25 Publié dans Animation | Lien permanent | Commentaires (0)

26/09/2010

Craintes......et pourquoi faire ?

Gavroche2002.PNGDepuis maintenant 2 semaines le restaurant "le Gav’roche" est fermé. La semaine du Patchwork en voyant l’affiche "Fermé toute la semaine", je me suis dit que ce n’était peut-être pas le moment de fermer surtout que la vallée est remplie de touristes. Au Gav’roche, la cuisine y est  traditionnelle  et de qualité (j’y suis allé plusieurs fois). Quant aux prix, ils y sont attractifs. En voyant ces volets fermés je ne peux m’empêcher de penser à Kim le prédécesseur et à l’ami Christophe qui eux ont tiré définitivement le rideau de leur restaurant. C’est difficile de tenir dans un petit village. Le soutien de la municipalité doit être sans faille. Si lors de chaque fête dans le village ils n’y sont pas associés, c’est normal que çà finisse par des rideaux baissés. Et un certain nombre de personnes dans cette vallée croit encore que c’est mieux ailleurs ! En ce qui concerne le restaurant de la Vielle Forge, on m’a rapporté que le maire de Lièpvre voulait racheter le bâtiment. Mais pour en faire quoi ?

20/09/2010

Ne dites plus....

320px-SMirC-silent.svg.pngAh... la sémantique......la belle chose que voilà !!!
comme quoi tout est dans la façon de le dire !
Quelques exemples de la nouvelle formulation,les mots façonnent les esprits, puis modifient la manière de penser : 
Ne dites plus clandestin mais candidat à l'immigration. 
Ne dites plus quartier à majorité immigrée mais quartier populaire. 
Ne dites plus ni crimes, agressions, violences, mais plutôt actes de délinquance ou incivilités. Et encore mieux bêtises ou faux-pas.
Ne dites plus émeutes ou guerre des gangs mais incidents.
Ne dites plus immigration mais mobilité européenne.
Ne dites plus bandes mais identités de quartier.  
Ne dites plus des bandes de noirs et d'arabes mais des jeunes qui se regroupent souvent sur des considérations ethniques.
Ne dites plus enfants d'immigrés mais enfants issus de familles d'éducations éloignées.
Ne dites plus attraper les voleurs mais lutter contre les délits d'appropriation.
Ne dites plus des vauriens font des graffitis mais des graffeurs habillent la ville de couleurs. 
Ne dites plus un voyou notoire mais un individu défavorablement connu de la justice. 
Ne dites plus mosquée mais centre culturel et religieux.
Ne dites plus fusillade mais bagarre par balles.
Ne dites plus Français attaché à son pays, à sa culture et fier de son drapeau mais raciste 

Oui mais moi je n'y arrive pas !!!!

17/09/2010

Jean Luc revient en 2ème semaine

jlf.jpg2 semaines de suite nous avons eu droit sur TLVA à des explications de Jean Luc Frechard.

Première semaine, il tente de nous expliquer l’hémorragie du personnel de la comcom. Le chargé du développement du tourisme, celui du patrimoine, du développement économique, du gerplan, la directrice de la médiathèque, sans compter les départs en retraite, ça fait quand même beaucoup. Là d’un aplomb maintenant coutumier, Jean Luc  nous explique que tous ces départs sont le fait d’opportunités de carrière. Ah  bon ! Ok mais alors ça veut aussi dire qu’il n’y a pas d’évolution de carrière quand on vient dans le val d’Argent ?

Moi, tous ces départs m’inquiète. Pourquoi ? Et bien tout simplement  parce que les partants ont certainement peur pour leur avenir. D’autant plus que Jean Luc nous explique qu’il va très certainement augmenter les impôts à cause de la suppression de la taxe professionnelle. Nos partants en savent-ils plus que ce que le président a bien voulu nous dire ? Une autre chose qui est passée sous silence c’est les trois licenciements du côté de l’office de tourisme. Passé aussi sous silence les affaires en cours aux prud’hommes. Attendons la suite et préparons nos portes monnaies.

Deuxième semaine, il nous explique les rond- points  en sortie de déviation. La signalétique où les visiteurs qui viennent dans la vallée se perdent dans les voies sans issues en cherchant un hôtel ou un restaurant qu'ils ne trouveront jamais. Par contre la colère des hôteliers restaurateurs est parfaitement justifiée. Celui que je plains le plus c’est l’hôtel  restaurant du tunnel. Tout simplement parce qu’aujourd’hui son hôtel est invendable, mais ça n’a pas l’air d’émouvoir plus que çà nos politiques !

 

11:42 Publié dans comcom | Lien permanent | Commentaires (0)