Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2010

Tourner rond

 

11_rond-point-avec-arbres.jpgou si on faisait le point dans le rond-point ?

Bien silencieux nos élus sur le dossier de la RN 59 et le tunnel Maurice Lemaire. A part une pantalonnade   dans  le rond-point de Lièpvre en 2008, depuis plus rien ! Pas même la moindre intervention de l’un ou de l’autre, pas  même pour se faire connaître. Le maire de Lièpvre était, à l’époque contre le passage des poids lourds. Qu’en est-il aujourd’hui ? Il est vrai qu’en ce moment on ne l’entend  pratiquement plus. Après avoir perdu les idées aurait –il aussi perdu la voix voir la foi ?

170 c’est le nombre de camions qui transitent chaque jour  par le tunnel.

Du côté de Kaysesberg et de Saâle les maires commencent  à donner de la voix eux.  Ils souhaiteraient que le trafic du tunnel passe de 170 à 800 camions jour. Vous verrez eux aussi vont se mettre dans les rond- points et bloquer la circulation. Mais bon c’est connu dans les ronds-points on tourne en rond. Une chose est sûre, ils attendent au tournant.....

 

Commentaires

Deux remarques :

1) Depuis 2000 et la fermeture du tunnel et 2004 l'annulation de la déclaration d'utilité publique du contournement de Châtenois, rien n'a bougé mis à part de vaillantes déclarations à 6 mois d'élections (cette fois les cantonales !). Mais le discours n'a pas changé : à défaut de se battre sur les infrastructures et l'aménagement du territoire, on réclame une plus grande sévérité dans la réglementation ! On veut de nouveaux arrêtés d'interdiction des cols, mais il y en a déjà une bonne vingtaine qui ne servent à rien. Même lmes gendarmes n'arrivent à les retenir tous !

2) Tant que les Haut-Rhinois, Bas-Rhinois et Vosgiens ne tiendront pas le même discours et n'afficheront pas la même volonté politique face à l'Etat, il n'y a rien à espérer ! Avez-vous remarqué que seul un ou deux élus se sont exprimés dans la conférence de presse de l'Association des élus du Massif Vosgien (Tacquard pour le Haut-Rhin, Vogel, maire de Saales, dans Bas-Rhin, chacun ne défendant que son "propre biscuit"). Les Vosgiens se sont tus (pas même un article de presse du côté lorrain !). Alors... vivement 2012, et on aura droit à un nouvel article de presse à l'automne 2011...

Écrit par : Jean-Louis BOEHLER | 20/10/2010

19:53 Publié dans RN 59 | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Deux remarques :

1) Depuis 2000 et la fermeture du tunnel et 2004 l'annulation de la déclaration d'utilité publique du contournement de Châtenois, rien n'a bougé mis à part de vaillantes déclarations à 6 mois d'élections (cette fois les cantonales !). Mais le discours n'a pas changé : à défaut de se battre sur les infrastructures et l'aménagement du territoire, on réclame une plus grande sévérité dans la réglementation ! On veut de nouveaux arrêtés d'interdiction des cols, mais il y en a déjà une bonne vingtaine qui ne servent à rien. Même lmes gendarmes n'arrivent à les retenir tous !

2) Tant que les Haut-Rhinois, Bas-Rhinois et Vosgiens ne tiendront pas le même discours et n'afficheront pas la même volonté politique face à l'Etat, il n'y a rien à espérer ! Avez-vous remarqué que seul un ou deux élus se sont exprimés dans la conférence de presse de l'Association des élus du Massif Vosgien (Tacquard pour le Haut-Rhin, Vogel, maire de Saales, dans Bas-Rhin, chacun ne défendant que son "propre biscuit"). Les Vosgiens se sont tus (pas même un article de presse du côté lorrain !). Alors... vivement 2012, et on aura droit à un nouvel article de presse à l'automne 2011...

Écrit par : Jean-Louis BOEHLER | 20/10/2010

Les commentaires sont fermés.