Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2010

Le maharadjah de l'Elysée (titre repris du canard enchaîné)

maharadjah.jpg

Du voyage en Inde, on a su les montants des contrats obtenus par la France (quitte à gonfler la note), la remontrance de Carla Bruni à l'égard d'un journaliste du Monde (qui avait osé dire que le patron d'EADS avait contredit Sarkozy sur le nombre d'Airbus commandés). 

Nicolas Sarkozy a voyagé à bord du nouveau A330, surnommé "Air Sarko One", qui a coûté environ 176 millions d'euros. Du luxe ? Non, Sarkozy avait expliqué que l'Elysée avait mis en vente deux autres avions pour financer en partie cet investissement. Et pour couper court au début de polémique, il avait même asséné un argument imparable : il vaut mieux entretenir un avion (qui a une autonomie plus grande) plutôt que deux. Limpide.
Sauf que dans la pratique, c'est légèrement différent comme l'a expliqué Le Canard enchaîné dans son édition du 8 décembre 2010. En Inde, Sarkozy est bien parti avec l'A330... mais aussi avec deux Falcon 7X. L'un, en cas de panne de l'A330. C'est le fameux avion de secours, qui voyage à vide et qu'on oublie souvent d'évoquer .

Les commentaires sont fermés.