Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2011

40 000 € une broutille !

eisbergbild.jpg

C’est la somme à payer à laquelle l’EPIC a été condamné par les prud’hommes de Colmar pour le licenciement abusif de Dominique Vairon. Ce n’est que 4000 € par an pendant 10 ans dixit JL Fréchard. Moi je dirais même que çà fait que 40€ par an pendant  1000 ans, une broutille quoi. Une broutille que pourrait bien payer tous ceux qui ont voté pour le licenciement de monsieur Vairon. Çà s’appelle assumer ses actes. Mais bon ne rêvons pas, jeter les gens dehors sans réel motif valable est plus facile que de reconnaitre ses erreurs. Quand à faire appel, Jean Luc Fréchard laisse planer le doute, il sait parfaitement qu’il est hors délais. Faire croire que..... une de ses spécialités !

Çà ne va plus dans notre vallée ! Trop de "vieilles barbes" sont au commandes depuis trop longtemps. Qu’ont-ils fait du val d’argent ? Un semi désert économique, regardez les vitrines de Sainte Marie. Ils parlent d’emplois mais ne font rien à part pester contre un tas de cailloux du coté du Danielsrein. Ils veulent attirer les classes moyennes dans la vallée, les seules classes qu’ils ont réussi à faire venir sont les plus démunies. Ils parlent de déviation mais ne veulent pas des camions, ils parlent de touristes, vous en voyez vous des touristes ?

Revenons à l'EPIC. 40 000€ c’est une somme mais ce n’est que la partie visible de l’iseberg. Pas un mot sur le licenciement de l’emploi aidé de l'office de tourisme (près de10 000 € à verser ) , pas un mot sur le licenciement de l’ancienne comptable ! L’omerta encore et toujours.  Mais ne dit-on pas qu’on a les dirigeants qu’on mérite ? A méditer jusqu'en mars prochain avant de déposer notre bulletin de vote dans l’urne

08:37 Publié dans comcom | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.