Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2011

Une coquille vide

Ou comment transformer une entreprise à la pointe du progrès en friche industrielle. Pendant la dernière campagne des cantonales le site de Budelpack s’est vu vider en moins de 2 semaines. Des cuves inox en nombre ont quitté la vallée  emportant avec elles les espoirs de relance du site. Triste spectacle !

Budelpack cette usine  moderne, avec un outil de travail performant, s’est transformée en friche industrielle. 3 à 4 cm de savon liquide frelaté recouvrent actuellement le sol d’une grande salle vide. La salle blanche n’a de blanche que ces murs et encore. Tout ce qui était en inox et qui avait de la valeur a été démonté, arraché  et peut être même pillé. Regardez les photos ci-dessous, on ne peut qu’évoquer un formidable gâchis. Oh des pleureuses sont bien venues soutenir le personnel au début de la fermeture du site mais n’ont pas soutenu 2 projets de reprise du site.  Pauvre val d’argent, triste avenir mais bon c’est comme çà.... au moins jusqu’en 2014.

budl1.jpg

budel2.jpg

Monsieur le maire, notre village s'appauvrit ! Que faites vous ? Réveillez-vous !

Commentaires

Maintenant que les locaux sont vides … ils peuvent peut-être intéresser notre mono-industrie. Je suis certain, que pour un euro symbolique le président des Tournesols est preneur.

Dans le Val d’Argent, tout est à un euro … Un prix d’ami.

Écrit par : Geldmine | 09/04/2011

Les commentaires sont fermés.