Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2011

Comcom crû 2011

budget en gateau.jpgÇà y est le budget 2011 a été débattu.

JLF : "plus de taxe professionnelle çà veut dire  transfert sur les ménages". Ben voyons ! Et pour 2012 il prévoit une ponction de 100 000 à 200 000 ! Euh voilà qui est précis …… S’il bossait dans le privé, il arrive avec un projet de budget comme çà, il se fait remballer. Mais heureusement pour lui  pas à la comcom !

"Nos soucis d’agent viennent en parti de la disparition de la taxe professionnelle". Certes oui mais supposons un instant qu’il y ait encore cette taxe. Elle aurait perdue la part d’Alplast, de Budelpack, de TDE. Combien de recettes en moins ? Et quand on parle d’économie, auront-ils le courage de s’attaquer aux doubles structures ? Combien d’argent gaspillé en frais de justice et combien d’indemnités à verser ? Combien de déficits chroniques générés par cette équipe ? Et ils voudraient que ce soit les ménages qui payent ! Mais quels ménages ? Le val d’argent se vide de ses forces vives ! A qui la faute messieurs? Il n’y a rien de pire que celui qui ne veut pas voir.

17:54 Publié dans comcom | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Permettez-moi de poser une simple question de bon sens … : … Dans la population du Val d’Argent, combien reste t-il de personnes « lucides » ?

J’ai bon espoir que la lucidité va revenir très vite dans la populace …. Car maintenant nous entrons dans une nouvelle ère … L’ère où le simple quidam va devoir passer à la caisse pour payer les pots cassés par nos enjoués illustres édiles.

Un savant « conseilleur » de nos édiles, m’avait dit un jour : « Une commune doit se gérer comme une entreprise .. tant qu’elle a une capacité d’endettement elle doit s’endetter pour le bien de tous » …

Sa vision des choses n’avait qu’un défaut … : Une entreprise peut faire faillite et laisser la facture à ses fournisseurs …. Une commune, ou com-com, ne fait jamais faillite, elle fait payer la facture à « ses clients » ….. Ne dit-on pas : le client est roi ? …. Au fait le roi de qui ?

Écrit par : Geldmine | 27/04/2011

Les commentaires sont fermés.