Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2011

Geprom : le début de la fin ?

geprom.jpgPas très optimiste JLF sur TLVA ! 

Je me demande quelle tête il doit faire maintenant que Geprom est condanné à verser plus de 29 600€ à l'entreprise Burstert. Pour ma part je viens d’avoir au téléphone une ancienne ouvrière Geprom. Eh oui çà existe déjà ! Cette personne s’est fait remercier il y a peu et cerise sur le gâteau, elle n’a même pas droit au chômage. Elle vient de perdre son boulot et n’a plus de ressources ! Comme explications, elle a eu droit à un "il y a moins de travail que prévu" alors qu’il y a peu Geprom voulait reprendre encore l’ancien site de Boudelpack en espérant la création de plus de 200 emplois (voir journal l'Alsace du 17 mars 2011) toujours avec la bénédiction des "élus comcomiens". Cette annonce fracassante a fait capoter un autre projet de reprise du site. Ou sont les emplois promis en 2009 ? A moins que les ouvriers soient comme nos artisans.....qu'en pense JLF ?  Le seul politique à réagir comme il se doit fut notre député qui a tout de suite fait le nécessaire pour que cette société ne touche plus de subventions de l’Etat avant d'avoir payé ses dettes. Geprom sera peut être fixé sur son sort le 18 juillet. Je ne me fais guère d’illusions, cette société va droit à la faillite avec une ardoise de plus de 600 000€. Quand à nos artisans je crois qu’ils peuvent faire le deuil d’être payer. Et dire qu’il y a peu JLF nous parlait de malfaçons ! Quand au silence des agneaux (les autre délégués comcomiens) je ne ferai pas de commentaires.

Quel gâchis ! Et dire qu’en 2009 une entreprise de la vallée proposait la reprise de Budelpack en sauvegardant 40 emplois. Nos "élus comcomiens" ont préféré soutenir  "la chimère Geprom". Triste tout çà, triste pour la vallée et triste surtout pour ceux  et celles qui se sont ou qui vont se retrouver sur le bord de la route. Redonner du travail aux gens de la vallée devrait être la première priorité pour notre comcom. Mais nul doute que le maire de Lièpvre va prendre la parole pour faire des propositions à moins qu’il ne soit en panne d’inspiration…..

Epilogue : la personne qui m’a appelé va retrouver du travail dans une entreprise citoyenne et solide du val d’argent mais nos politiques n' y sont pour rien !

Commentaires

Ne soyez pas pessimiste ..... Le Val d'Argent est en plein boom économique ....

Grâce à la "nouvelle fiscalité" notre badinant président de la Com-com a ainsi une nouvelle geldmine à sa disposition .... Et soyons assurés ... il va encore nous faire des miracles dont lui seul à le secret.

Côté création d'emplois ... soyez un peu patient et vous allez voir ce que vous allez voir ...

Laissez le temps à nos deux "Lou Ravi" du Val d'Argent de mener à terme leur "sublime" projet du "Roc des Faîtes" ...( Dommage que le label "Roc des fêlés" est une marque déposé ... Il conviendrait tellement mieux )....

Et puis ... il y a le futur CIAP ... Centre d'Interprétation à l'Architecture et au Patrimoine ...

C'est pas beau tous ces zinzins au nom ronflant ?.... Et bien d'autres dorment encore dans les cartons de la com-com.

Sérieusement, (défense de rire) ... je continue à penser que toutes ces structures vont créer dans un avenir à "long terme" .... quelques milliers d'emplois ..... A moins que par "manque de chance" ce soit quelques millions d'euros de pertes ou ..... d'évasion argentifère ... (ooo

Allez, ne soyons pas bégueule ... ne vaut-il pas mieux en pleurer que d'en rire? ... Et puis ... ne sommes-nous pas moins d'une quinzaine de mohicans à être lucide de la descente au enfer du Val d'Argent...

Écrit par : Geldmine | 14/07/2011

Les commentaires sont fermés.