Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2011

le ni oui ni non

ignorant.jpg80 000€ euros de rallonge rien que çà ! C’est ce qu’a demandé la semaine dernière notre Marcel Boussac intercommunal (Jean Luc Frechard) pour renflouer le dernier tissage de la vallée. Eh oui n’est pas businessman  qui veut! La SEM "Création Tissus en Val d’Argent" a les comptes dans le rouge et çà depuis pratiquement sa reprise en 2010. J’avais d’ailleurs prédit un déficit de plus de 40 000 € la première année d’exploitation comme quoi je ne m'étais pas trompé de beaucoup. Mais on attend des commandes d’un grand atelier parisien ! Puré que çà tombe bien sinon nos élus gaspilleraient l’argent du contribuable mais çà ce n'est pas dans leur habitude. En tout cas une écrasante majorité a voté pour sauf notre "ni oui ni non" communal. Comment le maire de Lièpvre peut il s’abstenir sur un point aussi important que celui là ? Voilà qui en dit long sur sa capacité  à décider ! J’aimerais bien qu’il nous explique sa position devant les caméras de TLVA. A vous magnétoscopes. ;o) Mais....en aura t'il le courage?

 Maintenant il existe un autre moyen de renflouer la SEM. Çà s’appelle  procéder à une augmentation de capital. Et nos golden boys intercommunaux n’auraient qu'à acheter des actions de la SEM avec une partie de leurs indemnités. Moins d’une année suffirait !  1400 € pour chaque maire et 600 € pour les autres. Bon, notre Marcel Boussac local pourrait aller jusqu'à 2 000€, sa responsabilité est quand même grande dans cette histoire. Donc petit calcul : 3 maires à 1400 € un  à 2000€ et 9 conseillers à 600€ on arrive à 11600€ par mois. En 8 mois la SEM est renflouée.......jusqu'à la prochaine fois !

08:30 Publié dans comcom | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

En lisant ce matin dans les colonnes d'un journal local le compte-rendu de la séance de la comcom de jeudi dernier, cela m'a fait penser à la chanson que tout le monde connaît " Tout va très bien Madame la Marquise ".
Il s'agit d'argent public que l'on gaspille.....Et qui paie ?
Nos élus devraient méditer sur cette phrase : A force de tirer sur la corde, elle finit par se rompre !

Écrit par : contribuable | 01/10/2011

Boff !... Boff !... Boff !...

Cette vallée ne c'est jamais aussi bien portée ....

Nous avons connu l'âge d'or des "Mines" .. puis du "Textile" .... et maintenant du "Renouvelable" ....

Après les multiples "subventions renouvelables" ... voila que notre prochaine geldmine va être l' "énergie renouvelable" ....

Si, si ... surtout depuis que ceci est la marotte de notre ronflant Conseiller Municipal Délégué dont le "parisianisme professoral " se cache derrière chacune de ses "idées"....

Le photovoltaïque va envahir vos toits et les éoliennes nos collines ... Encore faudra t-il, pour que ces équipements voient le soleil, un peu élaguer les arbres, les futaie et les haies envahissant de plus en plus les cours, rues et trottoirs de nos villages. Cette vallée ressemble de plus en plus à ce qu'elle était il y a 1500 ans, au temps des premiers défricheurs.

Écrit par : Geldmine | 02/10/2011

Sans oublier les 130.000 euros de dépenses suite aux 5 ou 6 jugements prud'hommaux perdus par la ccva, une gestion de tellure catastrophique en 2010 de faux chiffres de fréquentation et un silence total cette année concernant le "poison" local
Toxique, toxique

Écrit par : Valérien | 03/10/2011

...ainsi que les 300.000 euros non remboursés et dus au CA local (ligne de trésorerie) pour payer les dettes de tellure

Toxique, toxique

Écrit par : Valérien | 03/10/2011

Les commentaires sont fermés.