Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2011

Çà va loin

corcica.jpgÇà va loin porter la pub pour le parc minier. Il semblerait même que çà aille jusqu’en…..Corse ! Si si m’a assuré un fidèle lecteur de ce blog en me disant même qu’il y a avait un magnifique autocollant "Corsica ferries" sur le véhicule du parc minier.

Euh ce n’est pas un peu trop loin ?

Revenons un peu sérieux, là çà va vraiment trop loin ! Peut être une explication ce soir lors du conseil communautaire?

08:10 Publié dans Vallée | Lien permanent | Commentaires (1)

26/09/2011

Fierté d'appartenance

riguzzi.jpgPortes ouverte ce samedi chez Hartmann Lièpvre mais pas un seul élu à l’horizon. Cette journée voulue par la Direction, était essentiellement tournée vers les familles des ouvriers. Et il y a avait aussi du beau linge ! Tout d’abord Michel Kuehn, le patron d’Hartmann France, présent sur le site et répondant à toutes les questions des visiteurs. Et le Docteur Rinaldo Riguzzi en personne (PDG du groupe Hartmann international) était lui aussi présent. Il y avait bien sûr un Rémy Thirion présent au four et au moulin. On voyait de la fierté dans le regard des gens estampillés Hartmann à faire découvrir leur outil de travail, leur usine. C'est vrai qu'elle est belle cette usine !Pour ma part je suis fier d’appartenir à cette société citoyenne ou le PDG est accessible par le plus humble  des ouvriers. C’est rare aujourd’hui et çà mérite d’être souligné.

17:50 Publié dans Travail | Lien permanent | Commentaires (0)

23/09/2011

Vallée toxique ou élus peu inspirés ?

emprunt.jpgNos élus seraient-ils si peu inspirés qu'il faille à chaque fois se faire avoir en recherchant des emprunts toxiques ?

Une chose est sûr, ils n’en loupent pas une !!!

V’là maintenant que grâce au journal libération, j’apprends que notre comcom est infectée d’un emprunt toxique. Qu’elle était malade çà je le savais déjà mais à ce point, avouez qu’il faut le faire ! Une partie de nos élus ont eu la bonne idée, si je puis dire, de faire un emprunt qui a démarré le 11/01/2007 et qui se terminera le 08/03/2026 pour un montant de 3 473 000€ avec un surcoût de 434 000€ soit 12,5% du capital et çà avec la Royal Bank Of Scotland. J’espère que ce point a été évoqué hier au conseil communautaire. La population a le droit de savoir à moins que qu'ils ne soient trop occupés à augmenter les impôts de l’année prochaine. Maintenant il n’y a que 2 "dindons de la farce comcommiens" dans le haut Rhin avec des emprunts toxiques: la comcom du Val d’argent et la comcom de Kaysersberg. Et encore cette dernière n’a qu’un surcoût de moins de 3%. On aurait pu croire qu'avec un ancien percepteur parmis eux, nos élus auraient pu éviter ce genre d'écueil  et bien non ! Enfin les prochains (élus) n'auront cas se débrouiller avec la dette en espérant qu'ils nous intoxiquent pas trop la vie !

 Source du bloggeur 

08:30 Publié dans comcom | Lien permanent | Commentaires (3)

21/09/2011

Torchon qui brûle

fumee8.jpgLe torchon a brûlé avant le patchwork entre le directeur d’Initiatives Evenements et son président. Il semblerait que çà se remette à fumer. Les bruits de couloirs vont bon train. Plus que quelques jours à attendre et nous finirons bien par savoir. Une chose est sûre, le torchon s’est remis à fumer.

19:03 Publié dans Vallée | Lien permanent | Commentaires (1)

19/09/2011

Que dit Sarkozy sur les banques?

sarkozy_kadhafi.jpg

Copains d'avant ;o)

Rien, silence complète. Bon vous me direz que la semaine dernière il était allé rendre visite à son vieux copain....

J'ai l'impression que les banques mettent notre président, le grand sauveur des banques en 2008, dans l'embarras. C'est sur que, à moins d'un an des élections, il est difficile d'expliquer au gens, qu'on a prêté de l'argent en 2008 aux banques, mais qu'avec cet argent, ces banques ont continué de spéculer sur les matières premières, et sur la Grèce. Comment expliquer qu'on a prêté cet argent, sans demander de contrepartie, sans jamais rien contrôler? Et comment avouer, qu'on les a laissé faire une fois de plus, bien que notre président a juré à chaque conférence de G20, qu'il va stopper la spéculation?

Mr le président, où êtes-vous? Le silence est assourdissant.

19:40 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)