Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2011

Hommage mérité

GISCARD MAIRIE 1 LE 28 MARS 1976 .jpg

Photo prise le 28 mars 1976 devant la mairie de Lièpvre

Le nouveau Foyer d’accueil médicalisé des tournesols porte le nom du Docteur Naudo. Voilà bien un hommage mérité. Cet homme a fait énormément pour le village de Lièpvre et la vallée. Daniel Lé et Claude Abel sont les premiers à reconnaitre officiellement ses qualités en lui faisant cet honneur. Lui qui devient maire en 1959 alors que village connassait ses premières fermetures d’usines textile, il a réussi a trouvé un nouvel  industriel en la personne Hubert Schmidt, le fondateur des cuisines Schmidt. C’est lui aussi qui a créé la zone industrielle de bois l'abesse en ayant le courage de faire un remembrement et réussi à y faire venir dans un premier temps Diadermine et Cypris. Par contre à Lièpvre il ne fait pas l'unanimité. C’est un fonceur et quelques fois il ne prend pas le temps d’emmener tout le monde et c’est en 1977 que le maire actuel a participé à son éviction. En ce temps là la campagne électorale avait des relants de "cabinet" (j’ai encore les tracts ;o). Le maire actuel critiquait la gestion du docteur Naudo mais aujourd'hui il est bien content de pouvoir pèter dans la soie grâce à ce dernier. Si Lièpvre a de l'argent aujourd'hui c'est en partie grâce au Docteur Naudo ( plus d'1 million d'euro de TP en 2007). Même lors de ses voeux 2011 il a rendu hommage de ses prédécesseurs (hommage mérité) mais en évitant surtout de citer le docteur Naudo. Guy Naudo et Paul Baumann ont été des locomotives dans les années 60 et 70. Ils ont su faire face à des situations critiques. Tous deux avaient une vision d’avenir juste. Aujourd’hui c’est un peu ce qui nous manque dans la vallée et ce n’est pas avec notre "tout mou" qu’on va avancer ! Pour en revenir au FAM, l’hommage fait au docteur Naudo est justifié et mérité. Chapeau Dany (2eme fois) chapeau Claude d’y avoir pensé.

Les commentaires sont fermés.