Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2011

21 tonnes !!!!

accident RN59.jpg

Photo DNA

Ce matin un poids lourd venant de Hollande s’est retourné sur la RN 59 entre la Vancelle gare et Bois l'Abbesse. Vingt et une tonnes de jambon mis à la poubelle !!!! Quel honte de gaspiller autant de nourriture alors qu’on verse des larmes de croco parce que Bruxelles va réduire son aide alimentaire aux restos du cœur. Voir une chose pareille me révolte. Les trois quart de la planète crève de faim et nous on jette sans compter ! Cette nourriture aurait très bien pu être distribuée, çà aurait fait des heureux. Lamentable !

La guerre des maisons de retraite aura-t-elle lieu ?

vieux.jpgAprès la guerre des  bourses voilà que s’ouvre un nouveau front. La guerre des maisons de retraite. La maison de retraite Saint Vincent va-t-elle faire les frais d’un regroupement d’EHPAD ? Du coté de Saint Croix on est prêt à défendre bec et ongle sa maison de retraite. Là nos élus ont fait preuve de solidarité et de bon sens efin surtout ceux du haut de la vallée. Et pendant ce temps à Lièpvre on prévoir de construire un hébergement pour personnes âgées. Plus de six millions d'euros d’investissement pour les bâtiments. Le besoin d’une nouvelle structure est il là alors qu’on parle de fermeture à 5 kilomètres ? Moi, ce que j’aimerais savoir c’est qui va gérer ce nouvel équipement ? L'ABRAPA ? Le maire de Lièpvre ne va quand même pas hypothéquer l’avenir des contribuables de Lièpvre qui d’année en année vont devoir financer un déficit récurant ? (un de plus !)N'aurait on pas mieux  fait d'organiser une concertation au niveau de la vallée?  Voilà comment bâtir un esprit intercommunal plutôt que de faire du "chacun pour soi" dans son coin ! Quand à nos anciens ils valent bien une bourse non?

28/11/2011

La guerre des bourses aura bien lieu.

guerre 14-18.jpg

Pas sûr que ce soit une bonne chose pour la vallée. Ce que je suis certain c’est qu’il n’y aura pas de gagnant dans ce bras de fer. A la place d’avoir une manifestation de grande envergure, on va se retrouvé avec 2 bourses concurrentes. En plus çà règle des comptes à bon compte ! Bertrand Burger en a fait les frais. Le voilà bien dans une situation embarrassante. Mais comme il l’a dit lui-même sa démission de PDG du parc des expositions n’aurait pas fait revenir la bourse dans la vallée. Je pense aussi que les choses auraient pu s’arranger en se parlant. Michel Schwab n’est pas quelqu’un de borné, il est aussi attaché à la vallée. Mais bon la guerre aura donc bien lieu. Souvent sur ce blog je tape sur l’un ou sur l’autre mais c’est pour que les choses avancent dans le bon sens et là le bon sens a disparu. J’attends avec inquiétude le mois de juin 2012 pour malheureusement constater les dégâts. Et là combiens seront encore derrière le général Abel ?

18:08 Publié dans Vallée | Lien permanent | Commentaires (2)

25/11/2011

L’espoir d’un avenir

soprema.jpgSOPREMA: voilà une entreprise qu’il faut soutenir. Elle qui est prête à mettre 5 millions d’euros sur la table en reprenant Geprom. Là j’y crois ! Plus de 2200 collaborateurs sur toute la France. Si cette reprise est effective c’est des emplois et de l’investissement pour le fond de la vallée. C’est le tribunal qui va décider si l’offre de Sopréma est recevable. Du coté de la comcom, çà serait bien qu'ils se frottent les yeux pour y expluser les granulés qu'on leurs à jetté en guise de "poudre aux yeux" et qu’ils mouillent leur chemise  pour du sérieux cette fois. Geprom repris, peut être Budelpack aussi, le Val d’argent retrouve un avenir. Et une fois n’est pas coutume ;o) je vais m’adresser à nos délégués intercommunaux en leurs citant Antoine de Saint-Exupéry:  l'avenir tu n'as pas à le prévoir, tu as à le permettre.

23/11/2011

Tu veux voir ? Tu payes !

friche_industrielle_1.jpgSi vous voulez faire du tourisme industriel, que dis-je, du tourisme de friches industrielles, il vous en coutera 150 euros pour faire le tour de Budelpack. C’est le prix qu’a payé une entreprise de la région intéressée par cette usine. Et pas n’importe laquelle ! Du sérieux  avec des emplois à la clé.  On se rend bien compte que l’emploi n’est pas la principale préoccupation du liquidateur. En plus ce site est pollué. Lors du démontage sauvage de certaines cuves, des produits se sont répandus sur le sol provoquant une pollution que certains qualifient de  "Seveso". Si c'est vrai c'est grave!  Pour ma part, je trouve cela aberrant et triste. Quel gâchis ! A croire que pour s’installer dans cette vallée il faut être un margoulin beau parleur. Et là, on vous déroulera le tapis rouge.

18:30 Publié dans Travail | Lien permanent | Commentaires (1)