Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2012

indignons nous sur ce coup là !

gaspi.jpgLors des voeux de la comcom Jean Luc Fréchard nous incite à nous indigner. Je suis entièrement de son avis, pour preuve: le dernier conseil commaunataire de l'année 2011 s'est penché sur le rapport de la chambre régionale des comptes d'Alsace (CRC). Cette dernière a mis à jour un certains nombres de dysfonctionnements lors de son dernier contrôle de l’office de tourisme  et de Tellure en juin dernier. Par contre la réaction d’une partie de nos élus a été ….comment dire, consternante. De quoi s'indigner !  Jugez-en par vous-même :

Jean Luc Fréchard : "on sait que la gestion (de l'office de tourisme) a été calamiteuse". Euh c’est qui le président de l’Epic ? C’est toi Jean Luc ! Comment peux-tu dire une chose pareille ? Tu as laissé faire ? çà ne t'indigne pas?

200 000 € c’est le trou à comblé  (souvenez vous de ma note du 13/11/2008   pas besoin de la CRC pour voir claire !)

Solution proposé par le conseil communautaire : réduire le nombre de mois d’ouverture de Tellure pour en diminuer le déficit. Et si on n’ouvre pas du tout, de combien sera encore le déficit ?

On n’est pas obligé de suivre à la lettre les recommandations de la CRC dixit Claude Abel. Euh, çà veut dire qu’on continue comme çà sans rien faire ? Pas la peine de  réduire les déficits ? Aurait-il perdu son bon sens paysan? Par contre nos délégués ont mis sur pied un projet de bail pour la location de Tellure. Et çà c’est bien  la CRC qui l'avait préconisé dans son rapport !

Et la cerise sur la gâteau nous vient de Jean Luc, je cite : "si on donnait moins d’éléments aux inspecteurs, on aurait un rapport moins conséquent". Euh et si on leurs montraient rien du tout on n’aura pas de rapport du tout ! Pratique et lumineuse idée .....

Tellure n’est pas un site facile à gérer. Tu m’étonnes, on dirait que tu le découvre !

Quand à Paul Drouillon, lui le dit haut et fort qu'il s’en fou des remarques de la CRC et ces mêmes remarques font rire François Boech.

Et bien moi, çà ne me fait pas rire du tout mais alors pas du tout. S’en est même inquiétant, choquant et indignant.

Quand au maire de Lièpvre, comme pour la RN 59, il n'a pas soufflé mot !

J’aurais aimé y lire qu’on va mettre sur pied un comité de pilotage, composé d'élus  et que mois par mois ce comité va suivre l’évolution de la fréquentation de Tellure. Qu’il va recentrer l’activité de la boutique, qu’il va s’assurer que les factures des voyagistes seront bien expédiées et surtout payées ! Que ce comité de pilotage va exiger la remise en route du logiciel de suivi des entrées. Qu'il va s'assurer que les chèques de caisse soient portés à la banque le jour même. Il faut faire "autrement" et surtout changer de mentalité. Etre responsable de l'argent des contribuables et en faire bon usage devrait être dans la tête de chaque élu une priorité. Bref que les choses sont prises en main sérieusement. A la place de çà un dit "c’est dur", l’autre "on fait comme on veut" le troisième s’en fou, le quatrième en rigole et le cinquième en reste bouche bée ! Il y a vraiment de quoi s'indigner non ?

 voir article des DNA du 24/12/2011

Commentaires

Jean-Luc Fréchard fait vraiment dans l'humour : il nous incite à nous indigner contre sa politique de gaspillage des deniers publiques!
Ce qui se passe au niveau local, on le retrouve aussi au niveau national et international : pas besoin de chercher loin pour expliquer la fameuse "dette" qui est loin d'être une fatalité.
"La véracité n'a jamais figuré au nombre des vertus politiques, et le mensonge a toujours été considéré comme un moyen parfaitement justifié dans les affaires politiques."Citation de Hannah Arendt

Écrit par : contribuable | 07/01/2012

le président de la ccva a enfin conscience de ses erreurs et reconnait publiquement que l'epic est un fiasco, tout cela grace à lui et aux élus qui le soutiennent.
Mais il va falloir continuer à payer la note
On ne parle même plus des catastrophiques investissements des travaux qui ont duré plus de 10 ans, des 500.000 euros que coute l'OT ( au fait pourquoi ? pour payer des agents et un directeur "incompétents ?)
Il n'a pas bonne MINE le tourisme local
et le directeur pendant ce temps, il va en corse ?
Il y aurait pourtant mille raisons de le licencier et de fermer l'office, entre l'absence de billetterie, comptes fictifs et j'en passe
car tout cela ne sert à rien, strictement à rien, sinon à alourdir la dette des habitants déjà bien pauvres
En tous cas, ça ne promet pas de bonnes choses pour l'avenir car les élus recidivent avec la bourse aux minéraux.
A votre bon coeur messieurs dames, encore 500.000 euros
Moi ça me fait froid dans le dos

Écrit par : valerien | 08/01/2012

J'aurai plus de mal à comparer les élus locaux aux politiques nationaux..
Dans la vallée, ils n'ont même pas de reconnaissance politique, je leur propose un parti : Girouette
Et ce slogan : Tout cacher, même à la cour des comptes
C'est tout simplement écoeurant

Écrit par : jean | 08/01/2012

J'avais envoyé un mail aux élus pour attirer leur attention sur les dysfonctionnements de tellure suite à mon licenciement abusif mais bien entendu, aucun n'a répondu
On comprend pourquoi aujourd'hui.
Il faut au moins donner raison sur une chose a frechard, c'est calamity city cette vallée et je suis comme beaucoup choqué par la négligence de ceux qui devraient agir dans l'interêt de tous au lieu de dépenser l'argent public pour cacher leurs erreurs.
On m'a licencié pour bien moins que ça

Écrit par : Dominique | 08/01/2012

de plus, ça fait cher niveau investissement pour aucun retour
Entre le coût des travaux et celui du fonctionnement, la CCVA n'a pas pensé à effectuer une étude de marché avant d'ouvrir
Le théme des mines est dépassé, le site tellure inadapté, à quoi bon s'obstiner
Il y a vraiment de quoi s'indigner contre ces gaspillages

Écrit par : jean | 09/01/2012

J'ai été invité aux voeux de Lièpvre en tant que président de RN59Sécurité. Heureusement que je ne suis pas venu, puisqu'on n'a soufflé mot de la route ! Je n'ai au moins pas perdu mon temps.

Écrit par : JLB | 09/01/2012

ils font tous pitié voila tout ils savent jusque baver dans le vent mais quand il s'agit de passer à l'action y a plus personne c'est ce qu'on appel des poules mouillés voila pourquoi y a rien qui roule dans cette vallée. Ils nous font honte, ils sont encore restés bloqués dans les années 50. Mais qu'ils restent donc chez eux ces guignols au lieu de nous mettre dans la merde, vivement les prochaines élection ce qui serait bien c'est des voter pour des gens intélligents cette fois!!!

Écrit par : jeunette | 11/01/2012

C'est vrai que la gestion de la vallée n'est pas sans rappeller l'état d'esprit des gestionnaires du début du siècle.
L'ouvrier se taie et le patron décide, jusqu'au moment ou l'ouvrier décide de ne plus se laisser faire.
Tout est voté à l'unanimité, sans discussions ni interrogations, des sommes vertigineuses sont engagées dans des initiatives ou projets sans études préalables et fiabilités et pour solde de tout compte, on augmente les taxes et impôts locaux parce qu'il faut bien que quelqu'un paie.
Tourisme, entreprises non fiables, SEM (??),bourse aux mineraux (comme si celle de Colmar n'existait pas) , le microcosme de décideurs locaux détruit peu à peu le patrimoine de la vallée
Mais le plus grave reste tout de même les réflexions choquantes entendues lors du dernier conseil de la ccva...
...gestion calamiteuse - faudrait mieux ne rien dire aux inspecteurs ( et encore moins aux habitants),
On est loin du compte
Faudrait réduire les mois d'ouverture ( avec 12.000.000 d'euros d'investissement, ça valait bien la peine), les premiers mois et les derniers, il y a peu de monde ( faudrait donc n'ouvrir qu'un mois)
Et le meilleur vient du président de la ccva "indignez vous", ça oui, mais pas comme il le pense
On laisse planer le doute en disant que c'est toujours la faute des autres, mais qui prend toutes ces décisions ?
Aucun élu ne se remet en cause, à aucun moment ne reconnait qu'il se trompe
Un florilège de dépenses publiques dont les retombées pour la vallée ne seront qu'un endettement croissant.
Et puis, il y a ceux qui soutiennent sans faille car ils espèrent bien un poste ou profiter de la vague,ce sera toujours ça de pris.
On voit bien ce que ça donne
La marmite boue, jusqu'à quand ?
Le prochain président de la ccva (ou présidente !! bien entendu) aura bien à faire
Celui qui dit du mal sera"persona no Grata",ce n'est pas moi qui le dit, mais personne n'empechera ceux qui le souhaitent de s'exprimer, même si "on n'est pas de la vallée", vieil adage passé mode.
Je n'ai jamais caché mes opinions, même lorsque j'étais directeur de l'Epic, alors je veux bien que vous me comptiez parmi vos"persona non grata" si cela me classe dans la catégorie de ceux qui n'approuvent pas.
Fernez tellure et l'OT, réfléchissez un an de plus avant de gaspiller encore 500.000 euros dans une bourse hasardeuse,et expliquez nous à quois ert de créer une SEM (dont frechard en est le président) qui coute et ne rapporte rien. La seule bourse gagnante sera celle des habitants qui paieront la note et la subissent déjà de plein fouet..

Écrit par : Dominique | 12/01/2012

Bien dit, Dominique
Effectivement, ça ferait du bien de faire des économies et que les élus lévent le pied coté dépenses publiques
vu que la bourse ne va pas ramener plus de monde que tellure, c'est perdu d'avance
500 personnes soutiennent le projet, comme tellure, ce doit être les mêmes, ils n'ont qu'à payer eux même après tout

Écrit par : jean | 13/01/2012

Je viens de recevoir le bulletin de la COMCOM décembre 2011. A ma grande surprise , aucun budget n'y figure alors qu'autrefois le budget de l'année y figurait.
Encore une fois , pourquoi ce manque de transparence et d'information ? Jean -Luc FRECHARD adopte -t-il la même politique avec le contribuable qu'avec la Cour des Comptes : "si on donnait moins d’éléments aux inspecteurs, on aurait un rapport moins conséquent".

Écrit par : contribuable | 27/01/2012

Les commentaires sont fermés.