Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2012

Rembourser la dette.

euro.jpgHollande accuse Sarkozy de la perte du triple A. Certes, c'est le jeu de la campagne. Mais le problème pour le nouveau président au mois de mai, ce sera bien le remboursement de notre dette de 1700 milliards d'euros.

Tout le monde croit, ou fait semblant de croire que nous pouvons rembourser cette dette dans l’état actuel des choses. Eh bien en fait : c’est non.

Aujourd'hui, nous empruntons à 3,5% et nous avons une croissance zéro. Résultat, nous ne diminuons pas notre dette, nous l'AUGMENTONS. Car pour diminuer la dette, il nous faut un taux d'emprunt plus faible que notre taux de croissance ou au plus égal.

La SOLUTION est peut être bien le retour au franc, car le franc sera alors dévalué. Le franc dévalué deviendra une monnaie faible. Avec une monnaie faible, les importations sont plus difficiles et les exportations plus faciles, donc notre croissance devient plus FORTE.

 Le retour au franc nous permet d'avoir une vraie Banque Centrale. Avec une Banque Centrale prêteuse, nous pouvons emprunter sur les marchés à des taux plus FAIBLES.

En résumé, nous avons une croissance plus forte et nous empruntons à des taux plus faibles, moyennant quoi, nous pouvons réduire notre dette, pas l'inverse.
D'ailleurs, l'agence de notation Standard and Poor’s demande bien de la croissance et non de la rigueur. Or, si nous restons dans l’euro, ce sera rigueur, rigueur, et toujours plus de rigueur. Et la dette qui augmentera.
Pourquoi la Gauche ou Bayrou ne proposent ils pas une telle solution ?

Les commentaires sont fermés.