Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2012

Chapeau Paulo

Paul drouillon.jpgSainte Marie aux mines  N°1 Français dans sa catégorie au classement du championnat des énergies renouvelables. Et qui est à l’origine de tout çà ? Paul Drouillon. Il a réussi à placer sa ville avant celles du sud qui elles ont beaucoup plus de soleil. Lui qui depuis 2008 se bat pour le développement durable, voilà une belle récompense. Quand il dit s’en foutre de la CRC je n’aime pas par contre là chapeau bas monsieur Drouillon. Et nul ne doute qu’aujourd’hui à Dunkerque, ville où il a reçu son prix, il a su parler de notre val d’argent avec toute la passion et la ferveur qu’on lui connait. Encore bravo !

19:00 Publié dans Vallée | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Si au moins Mr Drouillon pouvait être lui même une energie renouvelable lors des prochaines élections, ça changerait des moteurs à pistons actuels.
C'est un homme de grand talent

Écrit par : Dominique | 26/01/2012

Allons s'y, aujourd'hui c'est "jour de fête" ... Poussons tous un braillant cocorico .... Car, aujourd'hui nous sommes "champion de France des énergies renouvelables" ....

C'est très bien de nous parler de l' "économie" de milliers de "tonne équivalent carbone de CO2" ... ou encore de kW/crête ... Il serait aussi très pédagogique, de nous dire que l'investissement, pour 1 kW/crête, est quand même de l'ordre de 8.000 euros.
Mais au fait ... avec quel " énergie " monétaire ou budgétaire avons nous fait cette clinquante opération ? Je n'y vois qu'une seule ... celle de l'endettement .... c'est à dire de l'impôt d'aujourd'hui et de demain.

Heu !... oui, je sais ... Cet investissent va être rentable ... nous dit-on... Alors, espérons néanmoins, qu'il ne le soit pas autant que Tellure.

En Val d'Argent, il serait grand temps de s'occuper aussi de " l'emploi renouvelable".

Écrit par : chapeau de soleil | 26/01/2012

Les commentaires sont fermés.