Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2012

Comment redresser l'économie ?

5-francs-semeuse.pngLa France dégradée souffre aujourd’hui d’une économie en grande difficulté. Et cette réalité devient évidente pour chacun d’entre nous. Elle se constate par deux mesures essentielles. D'abord la mesure du chômage : 1 million d’emploi perdus ces dernières années, ce qui est considérable, Ensuite la mesure de notre balance du commerce extérieur qui devient de plus en plus déficitaire : 75 milliards d’euro de déficit commercial suivant les dernières statistiques !!!
Les chiffres sont bien là. On ne peut les nier.
La solution pour notre pays, ce serait qu’il puisse disposer d’une monnaie faible. En effet, les avantages d’une monnaie faible sont d’une logique implacable. Ils sont en outre faciles à démontrer.
Une monnaie faible facilite les exportations car les produits fabriqués en France sont alors vendus moins chers à l’étranger, et donc achetés en plus grand nombre. La conséquence serait que ces entreprises exportatrices augmenteraient leur production, rendant possible ainsi la ré-industrialisation de la France et la diminution du chômage. Une monnaie faible rend plus difficile les importations. Les produits importés, étant plus chers, seraient alors moins achetés par les français. La conséquence immédiate : amélioration de notre balance du commerce extérieur.
Tous ces effets sont mécaniques et simples à comprendre.
Depuis des années, la France vit avec une monnaie très forte, beaucoup trop forte même, et les français l’ont bien vu ces dernières années : les exportations ont diminué, les importations ont augmenté, conséquence : le chômage a augmenté.
Si la France sort de l’euro, la nouvelle monnaie (le Franc) sera rapidement dévaluée et deviendra une monnaie faible. Cette faiblesse sera bénéfique à notre économie.
Pourquoi aucun candidat de gauche ne propose t-il pas la sortie de l’euro, alors qu’il devient clair et manifeste que c’est la solution ? 
La solution pour diminuer le chômage, la solution pour rendre leur travail à ceux qui l'ont perdu.
Les ouvriers, eux, ont bien compris que c'est peut être La solution. Ils sont les premières victimes de la crise et n'attendent strictement rien de la mondialisation sinon des malheurs supplementaires.Ils vont voter en grande majorité pour Le Pen. Et moi je regrette qu'à gauche seul Mélanchon défende cette idée. Maintenant les autres candidats auront intérêt à répondre à l'angoisse de cette France populaire s'ils ne veulent pas d'une "mauvaise surprise" au second tour.

19:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Il y a des failles dans le raisonnement. Pour produire et exporter, il faut acheter les matières premières qui seraient donc hors de prix pour notre faible monnaie. Il faut faire tourner les entreprises avec un carburant très cher ou d'autres énergies tout aussi onéreuses. J'en passe…
Il faut se méfier des solutions simplistes, qui sont l'apanage du F.N.

Écrit par : J.L. | 17/03/2012

Bonjour,
revenir au franc dévalué de surcroit, pourquoi pas?
L'industrie du tourisme se porterait mieux pour le Val de Lièpvre entre autres!et remplirait nos bourses! Nos exportations exploseraient!
Automobiles, TGV,produits de luxe (parfum, champagne...) centrales atomiques, avions civils et militaire en Rafale? gastronomie, vins et spiritueux, foie gras à défaut de choux gras..j'en oublie, ah si nos footballeurs encore!
Par contre pour les vêtements, l'informatique et la téléphonie, la cacao, la café, le thé, l'uranium, le pétrole, le gaz, le charbon, les métaux précieux etc...la note risque d'être salée, voire indigeste!
De quel côté pencherait la balance?
Personnellement je milite pour une monnaie mondiale et unique: la monnaie de singe par exemple!
Berni

Écrit par : Berni | 18/03/2012

Et si tout simplement nous perdions le sacro-saint attachement qui est de donnée une valeur à toute chose ?
Juste pour information, c'est ce que nous faisons ici, nous ne sommes pas payer (enfin tout du moins moi, ou alors j'ai du louper un truc ;)), nous apportons notre contribution, notre pensé, notre volonté de faire bouger les choses gratuitement ! Et n'attendons rien en retour si ce n'est un peut de considération.

En parlant monnaie, on ouvre là un très très gros débat, qui doit être régler à l'échelle Humaine (planétaire).

Je vais vous donner 2 exemples:

1 - les Fournies, ou plus généralement les animaux! Croyez-vous qu'ils ont eux aussi une monnaie ? Sans parlez de la monnaie de singe (mdr)

2 - les peuples qui vivent dans la forêt vierge, ont-ils eux aussi une monnaie ?

Non, et pourtant ils arrivent tous à vivre !
Pourquoi ? Car la notion de cupidité ne les touche pas ! Si nous arrivons à supprimer cette notion, à nous élever au dessus de çà, alors nous commencerons à mieux vivre.

Vers quoi doit tendre l'Humanité, quel but a-t-elle ? Je vous livre là, ma propre pensée. Depuis la nuit des temps, nous sommes des explorateurs. Alors continuons dans ce sens !
Je suis un doux rêveur direz-vous ! L’espace n’attend que nous !
Mais si tous le monde travail pour cela et vers cela, alors chacun aura sa place dans la grande aventure, car chacun "oeuvrera" pour le bien de l'Humanité et non plus pour lui même (enfin pas en première place) et bien sûr il y aura toujours des personnes qui en voudrons plus que d'autres, mais si tout est à porter, ne croyez vous pas qu'à un moment ce que nous avons nous suffit ?

Certains pourraient croire à une forme de communisme, hein ? Je précise tout de suite que je ne suis pas "politisé" je suis sans étiquette ! Sauf dans mes vêtements (lol)

Écrit par : Steve | 21/03/2012

Dans un tel contexte où les taux obligataires et le dollar montent, il est en effet difficile de prévoir une reprise de la hausse des métaux alors que ces actifs sous-performent généralement dans des périodes d'appréciation du billet vert.

Écrit par : Bernard | 02/01/2015

Les commentaires sont fermés.