Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2012

LA république des souris

Le discours est de Tommy Douglas (en 1944 au Canada) dirigeant du premier gouvernement socialiste en Amérique du Nord, père de l’assurance maladie au Canada. Un régal et tellement d’actualité, j’adore et je le partage donc avec vous.

Toujours d'actualité

26/03/2012

Les bonnes personnes

philosophie-small.jpgJe ne regrette jamais d'avoir connu une personne dans ma vie! Car les bonnes personnes me donnent du bonheur.

Les mauvaises personnes me donnent de l'expérience et les plus méchantes personnes me donnent une leçon.

Dans tous les cas, je gagne quelque chose, et je ne peux jamais être perdant, car dans la vie tant que j’apprends, je suis gagnant....

L'important est de savoir reconnaître qui sont les bonnes personnes qui méritent de faire partie de mon univers.

Par contre j’ai un défaut, quand on trahit  ma confiance, je ne lâche jamais !

19:25 Publié dans poesie | Lien permanent | Commentaires (0)

22/03/2012

Grosses ficelles et bruits de couloir

ficelles.gifJ'ai l'impression d'assister à un jeu ou l'on tire des grosses ficelles dans l'ombre. Mais qui ?Il y a une chose qui sonne faux dans notre vallée. Tout d’abord  Michel Schwab qui jette l’éponge sans faire trop de tapage et abandonne sa bourse avec les 4 emplois qui vont avec. Moi à sa place je me serai insurgé contre le fait qu’on torpille une société privée avec de l’argent public ect. Bref sans en rajouter trop j’aurais réagi beaucoup plus vigoureusement qu’il ne l’a fait.  De plus un exposant m’a laissé entendre qu’il s’était lui aussi rendu à Tucson aux USA pour prévenir discrètement  "ses exposants" qu’il stoppait son aventure colmarienne et d’aller rapidement  s’inscrire à Sainte Marie. Je trouve aussi bizarre que la ville de Colmar n’ait pas soutenu plus ce déménagement. Elle en avait les moyens et tout à gagner. C’est quand même elle qui récupérait le gâteau ! Bizarre aussi la démission de Raymonde Kistler, elle qui travaillait pour Michel Schwab et qui était venu rejoindre Claude Abel avec un carnet d’adresses bien fourni. Et à moins de 6 mois de la bourse, patatra la voilà qui claque la porte. Pourquoi cette démission ? Bizarre qu’elle regrette  que ce soit "des allemands" qui attribuent les places. Il semblerait aussi que l’organisateur de la bourse de Munich lorgne du coté de Sainte Marie. Il parait même que Fribourg rêve d’organiser sa propre bourse aussi  en juin. Bon tout ceci n'est qu'hypothèses et rumeurs mais comme dit le dicton, il n'y pas de fumée sans feu.

Dans toute cette histoire Michel Schwab a perdu beaucoup et même des amis. Mais  je me demande même s’il n’aurait pas "un peu aidé" Claude Abel a organiser la bourse 2012 de Sainte Marie ? Et je suis persuadé qu’il doit se demander comment ce dernier va faire pour avoir suffisamment de tentes et bancs à proposer à la location alors que Londres et ses jeux olympique drainent tout ce type d’équipement. Plus grand-chose de disponible en ce moment sur le marché. Maintenant peut être que Claude Abel va recruter Eric Jacob comme sauveur mais là, la ficelle serait vraiment trop grosse…..

Tout le monde dans la vallée soutient cette bourse, Claude Abel devrait plus communiquer et en toute transparence sinon tout çà peut se retourner contre lui. Quand à l'idée de  "Le pré John" de provoquer une assemblée générale de l'association de soutien la bourse sainte marienne est, me semble t'il, une excellente idée.


19/03/2012

Un mal bien de la vallée

A croire que le meilleur est ailleurs !

Val d’Argent Habitat s’est lancé dans le dispositif Séquoia : l’accueil de personnes handicapées qui deviennent locataires de l’office HLM, tout en étant encadrées par des "gouvernantes" six heures par jour, en partenariat avec l’UDAF. Une première dans le département du Haut-Rhin.

 Voilà une très bonne idée et pourquoi ne pas étendre ce système aux personnes âgées ? A Lièpvre on construit une maison de retraite. Mais qui va en profiter ? Vous croyez vous aux belles promesses qui consiste à dire que c’est pour les anciens du village ? Moi non ! C’est l’argent qui décidera. Et pour une maison de retraite neuve autant dire qu’il faut de très bons revenus. Et quand je regarde le grand panneau à l’entrée du chantier et que je ne vois aucune entreprise du Val d’Argent, çà me désole. Oui je sais il y a des appels d’offres, nos entreprises ont la possibilité d’y répondre. Mais prend-on tous les paramètres en comptes ? Les entreprises de la vallée donnent du travail aux gens d’ici, elles payent aussi la contribution économique territoriale (ex taxe professionnelle) et çà, coté mairie, on ne le voit pas. Idem pour le repas communal de fin d’année, le maire préfère aller à Sainte Marie plutôt que de donner à gagner aux commerces de Lièpvre. Nous avons encore un restaurant et un traiteur, pourquoi ne pas alterné, une année c’est le restaurant la suivante c’est le traiteur….

panneau liepvre.jpg

 

17/03/2012

Comment redresser l'économie ?

5-francs-semeuse.pngLa France dégradée souffre aujourd’hui d’une économie en grande difficulté. Et cette réalité devient évidente pour chacun d’entre nous. Elle se constate par deux mesures essentielles. D'abord la mesure du chômage : 1 million d’emploi perdus ces dernières années, ce qui est considérable, Ensuite la mesure de notre balance du commerce extérieur qui devient de plus en plus déficitaire : 75 milliards d’euro de déficit commercial suivant les dernières statistiques !!!
Les chiffres sont bien là. On ne peut les nier.
La solution pour notre pays, ce serait qu’il puisse disposer d’une monnaie faible. En effet, les avantages d’une monnaie faible sont d’une logique implacable. Ils sont en outre faciles à démontrer.
Une monnaie faible facilite les exportations car les produits fabriqués en France sont alors vendus moins chers à l’étranger, et donc achetés en plus grand nombre. La conséquence serait que ces entreprises exportatrices augmenteraient leur production, rendant possible ainsi la ré-industrialisation de la France et la diminution du chômage. Une monnaie faible rend plus difficile les importations. Les produits importés, étant plus chers, seraient alors moins achetés par les français. La conséquence immédiate : amélioration de notre balance du commerce extérieur.
Tous ces effets sont mécaniques et simples à comprendre.
Depuis des années, la France vit avec une monnaie très forte, beaucoup trop forte même, et les français l’ont bien vu ces dernières années : les exportations ont diminué, les importations ont augmenté, conséquence : le chômage a augmenté.
Si la France sort de l’euro, la nouvelle monnaie (le Franc) sera rapidement dévaluée et deviendra une monnaie faible. Cette faiblesse sera bénéfique à notre économie.
Pourquoi aucun candidat de gauche ne propose t-il pas la sortie de l’euro, alors qu’il devient clair et manifeste que c’est la solution ? 
La solution pour diminuer le chômage, la solution pour rendre leur travail à ceux qui l'ont perdu.
Les ouvriers, eux, ont bien compris que c'est peut être La solution. Ils sont les premières victimes de la crise et n'attendent strictement rien de la mondialisation sinon des malheurs supplementaires.Ils vont voter en grande majorité pour Le Pen. Et moi je regrette qu'à gauche seul Mélanchon défende cette idée. Maintenant les autres candidats auront intérêt à répondre à l'angoisse de cette France populaire s'ils ne veulent pas d'une "mauvaise surprise" au second tour.

19:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)