Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2012

La cigale et la fourmi de Maître Jacques

cigale.jpgCi-dessous une réflexion de l’ami Jacques que je partage entièrement.

 « Voici une réflexion à contre-courant, sur la façon de récupérer de l’argent par le gouvernement en place.

Je me suis appuyé sur « La cigale et la fourmi » de Jean de La Fontaine qui devient « La cigale et la fourmi », selon François Hollande.

M. Cigale et M. Fourmi ont eu une même belle carrière, et ont donc gagné les mêmes sommes d’argent.

M. Cigale a profité de ses revenus pour mener grande vie. À lui les plages en été et la neige en hiver, à lui les belles voitures, les sorties et les hôtels.

Bref, il a dépensé tout son argent régulièrement, en profitant largement d’une belle vie.

M. Fourmi a préféré économiser pour ses vieux jours et sa descendance, en vivant chichement avec de nombreux sacrifices pour lui et les siens.

L’un des deux se trouva fort dépourvu quand la crise fut venue et que le pouvoir en place se mit en quête d’argent.

Mais ce n’est pas M. Cigale qui, en menant grande vie, n’avait pas d’argent de côté, et on ne pouvait donc pas lui en prendre.

Après l’avoir soumis à la vindicte populaire, le gouvernement a plutôt jeté son dévolu sur M. Fourmi, qui, à force de privation s’est constitué un capital, dont il attendait des revenus, et s’apprêtait à en léguer une partie à sa descendance.

Taxes sur les revenus financiers, taxes sur la transmission des biens. M. Fourmi s’en trouvât fort marri et s’en plaignit à M. Cigale.

-Que faisiez-vous durant votre vie, lui demanda M. Cigale ?

-Eh bien, j’ai économisé, ne vous en déplaise, lui répondit M. Fourmi.

-Vous avez économisé ? J’en suis fort aise. Eh bien payez maintenant ! »

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2012/07/17/la-cigale-la-f...

Commentaires

" taxes sur la transmission des biens. M. Fourmi s’en trouvât fort marri .... "

Fort marri ?...

Surtout que beaucoup de Mr Fourmi n'hésitaient jamais de se métamorphoser en Cigale lorsqu'il s'agissait de profiter des aides de l'Etat (comme le "Périssol"). Ou encore pour déduire de leurs impôts les intérêts ou les travaux destinés à améliorer la valeur de leurs biens.

A l'heure ou les "Cigales" de Peugeot vont arrêter de chanter... Mr Fourmi, lui se trouve fort marri ... Aussi exige t-il, pour lui, le beurre et l'argent du beurre.

Écrit par : Geldmine | 17/07/2012

La chute de la fable de "l'ami Jacques" semble être un tant soi peu biaisée.

La Fontaine exige un rectificatif.

-Que faisiez-vous durant votre vie, lui demanda M. Cigale ?

-Eh bien, je vivais au frais de l'Etat, ne vous en déplaise, lui répondit Mr. Fourmi.

-Vous viviez au frais de l'Etat ? J’en suis fort aise. Eh bien payez maintenant ! »


Le vrai Mr Fourmi, n'est-il pas ce Mr SMICAR, astreint toute sa vie à produire de la vrai richesse et auquel on n'a jamais donné les moyens pour prétendre à être Cigale ?

A cogiter !

Écrit par : Claudius | 18/07/2012

Ni l’un, ni l’autre de mes compères n’est un smicar, c’est évident. L’un a tout dépensé au fur et à mesure, l’autre a, par exemple, acheté une maison qu’il a payé toute sa vie. C’est quand même banal et fréquent. Au moment de léguer ses bien qu’il a durement constitué une vie durant, il s’aperçoit qu’au-delà de 100 000 € il va être taxé sévèrement. Or, quel est le prix d’une maison aujourd’hui ? Oui, je maintiens qu’il est fort marri.
Les reproches auraient dû être tout autres. Par exemple, on aurait pu me dire : Mais M. Cigale a payé de la TVA avec ses dépenses somptuaires qui ont alimenté l’État. C’est vrai pour celles faites en France.
M. Fourmi, lui, a payé des taxes foncières ou de la CSG pour les revenus fonciers. D’autre part ses économies ont servi à prêter de l’argent aux entreprises pour se développer. L’argent des banques ne tombent pas du ciel ! Il a donc contribué au développement de l’industrie.
Il y a encore bien d’autres reproches à faire creusez, creusez.

Écrit par : l'ami Jacques | 18/07/2012

En parlant de cigale et de forumi

Hypothèse de fermeture

Cette gestion hasardeuse est bien évidemment à la charge du contribuable : la région Alsace a versé 2,59 millions d'euros pour la construction de Tellure, le département du Haut-Rhin 2,57 millions, la communauté de communes 3,7 millions. Une gabegie dont les finances publiques auraient bien pu se passer.

Tous ces aléas ont durablement plombé l'avenir du parc. Selon la Cour des comptes, « une exploitation équilibrée couvrant toutes les charges est hors de portée », à tel point qu'elle recommande un audit d'ensemble afin de décider de l'avenir de Tellure, « sans exclure l'hypothèse d'une fermeture complète ».

Ils sont passés ou les ben oui oui qui ont voté la poursuite de tellure avec notre argent, en vacance, comme le directeur ?

Écrit par : Antoine | 19/07/2012

Les commentaires sont fermés.