Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/07/2012

Un commentaire intéressant

trois-singes.gifBeaucoup de réactions à mon dernier post, comme quoi les gens s'intéressent à la vie de la cité. Ce n'est pas moins de 28 commentaires, un record et encore les plus "hard" ne sont pas publiés. Hier j’en ai reçu un très intéressant qui mérite d’être creusé. Il relate un fait peu banal. La situation de la sem serait donc aussi terrible ? Je comprends mieux les 19 000 € d’impayé pour le ramassage et le traitement des ordures que notre comcom va mettre en non-valeur pour l'exercice 2011. Merci à "Geldmine" pour cette info.

Serait-on entrain de faire le ménage du côté de la SME ?

Encore un morceau choisi de gestion, que nous pouvons appeler : " Gestion à la Fréchard "....

Voici ce qui m'a été rapporté ...

Plantons le décor :

Nous sommes à la déchèterie où du personnel de la SME veut se débarrasser de détritus de matière première.

Comme chacun le sait ... ou devrait le savoir ... l'usage de la déchèterie est payant pour les professionnels. Chose que néanmoins la SEM semble ignorer.

La personne chargé du bon fonctionnement et respectueuse de la réglementation de la déchèterie, refuse la réception de ces déchets sans payement des droits dû.

Palabre .... Coups de fil ... interventions diverses des "personnes compétentes" de le Com-com et du Smictom ...  pour arriver finalement à la résolution : la SEM ne paye pas.

Et maintenant, " comptablement"  que va t-il se passer ? ... Est-ce la Com-com, en tant qu'agent comptable du recouvrement des taxes des ordures, qui va inscrire cette facture en perte et profit ... ou le Smictom comme manque à gagner ?

Moralité de la fable .... Selon que vous êtes puissant ou faible ... etc...

27/07/2012

Qui sem en 2010 ferme en 2012 ?

 

finances2.jpg

Notre comcom vient de remettre plus de 80 000 € dans la Société d'Economie Mixte "Création Tissus en Val d’Argent" pour lui éviter une cessation de paiement ! Fini les belles promesses concernant les tissus "moyen âge" et "ameublement" dont les premières fabrications étaient soit disantes concluantes. Notre Comcom avait déjà mis 80 000€ en octobre 2011 ! Comment fait cette société pour perdre autant d'argent? En un an on devrait friser les 160 000 € !Comment les choses en sont arriver là ? Personne coté élu ne suit cette entreprise? Il doit bien y avoir un un conseil d'administration? N'a t'elle pas des comptes à rendre chaque mois? Oui j'ai beaucoup de questions par contre je ne ferai pas de commentaires cette fois ci. Je laisse nos délégués devant leurs responsabilités.

Et cette fois ci c’est l’unanimité qui est de mise pour le renfloument. Le maire de Lièpvre ne s’est plus abstenu comme en octobre dernier. Idem pour le "délégué pas très souvent présent".

Petit retour en arrière :

L’époque "Boussac" en 2010 : http://liepvre.hautetfort.com/archive/2010/06/13/sors-de-...

La dure réalité et les indécis de 2011 : http://liepvre.hautetfort.com/archive/2011/09/28/le-ni-ou...

Comment cela va-t-il finir ? J’ai bien mon idée  et le repreneur providentiel touvé par J L Frechard, je n’y crois pas du tout. Quand à notre conseil communautaire qu’il relise  donc un peu les articles paru dans la presse locale sur la sem et les déclarations des uns et des autres. Il y trouvera quelques morceaux de choix…..

25/07/2012

le top 5 des regrets

regrets.jpg

Une infirmière australienne en soins palliatifs a consigné dans un livre les 5 regrets les plus récurrents formulés par ses patients en fin de vie.

Elle s’est rendue compte que les patients exprimaient souvent les mêmes regrets alors qu’ils approchaient de la fin. Elle en a tiré de sages enseignements qu’elle a consigné dans un livre intitulé  "Le top 5 des regrets des personnes mourantes". 

Voici donc ce top 5, de quoi réflechir.

N°1 : J’aurais aimé avoir le courage de vivre ma vie comme je l’entendais, et non la vie que les autres voulaient pour moi...

C’était le regret le plus courant. Quand les gens réalisent que leur vie est presque finie, ils portent un regard clairvoyant sur leur passé, et ils voient alors combien de rêves ils n’ont finalement pas réalisés. La plupart des gens n’ont pas accompli la moitié de leurs rêves, et sont morts en sachant que cela était dû aux choix qu’ils avaient faits ou non. La santé est une liberté dont bien peu de gens ont conscience jusqu’à ce qu’ils n’en disposent plus .

N°2 : J’aurais aimé ne pas m’acharner autant dans le travail..

Ce souhait a émané de tous les patients masculins que j’ai soignés. Ils regrettent de ne pas avoir davantage présents durant la jeunesse de leurs enfants ou auprès de leur conjointe. Les femmes évoquent aussi ce regret, mais pour une bonne partie de la vieille génération, beaucoup de mes patientes étaient encore à la maison.

N°3 :   J’aurais aimé avoir le courage de dire mes sentiments...

Beaucoup de gens taisent leurs sentiments afin d’éviter le conflit avec les autres. En résulte qu’ils s’installent dans une existence médiocre et ne deviennent jamais ce qu’ils auraient pu être. A cause de cela, beaucoup d’entre eux développent des maladies liées à leur amertume et leurs ressentiments. 

N°4 : J’aurais aimé rester en contact avec mes amis...

Souvent, les patients ne réalisent pas tout ce que peuvent leur apporter leurs vieux amis jusqu’aux dernières semaines de leur existence. Quand ils s’en rendent compte, il est souvent trop tard pour retrouver leur trace. Souvent, certains sont tellement pris par leur propre existence qu’ils ont laissé filer de précieux amis au fil des années. Beaucoup regrettent de ne pas avoir donné à leurs amis le temps qu’ils méritaient .

N°5 : J’aurais aimé m’autoriser à être plus heureux...

C’est un regret étrangement récurrent. Beaucoup ne se sont pas rendus compte durant leur vie que la joie est un choix. Ils sont restés rivés à leur comportement habituel et leurs habitudes. Ce que l’on appelle "le confort" de la familiarité a éteint leurs émotions et leur vie physique. La peur du changement leur a fait prétendre qu’ils étaient heureux ainsi, alors qu’au fond, ils rêvaient de pouvoir encore rire ou faire des bêtises dans leurs vies.

08:10 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (1)

22/07/2012

Dieu a donné une soeur au souvenir et il l'a appelée espérance.

foret.jpg

 Le temps qui adoucit la peine n’efface pas le souvenir. Le souvenir est aussi la présence invisible.

19/07/2012

Isaac Newton et les ponts

 Pont bois abesse.JPG

Isaac Newton disait que les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts.S'il pouvait venir à Lièpvre,il serait contant! Depuis hier, nous comptons un nouvel ouvrage dans notre commune. Il a été installé à Bois l’Abbesse à 300 mètres environ d'un premier pont installé en 2010.Maintenant je me pose la question "pourquoi 2 ponts" ? Et aussi rapprochés ? N’aurait il pas mieux valu rester sur la rive droite de la Lièpvrette plutôt que de passer de la rive droite à la gauche et refranchir la rivière quelques centaines de mètres plus loin ? Un conseillé municipal avait d’ailleurs en son temps relevé l’absurdité de construire 2 ponts aussi rapprochés. Enfin c’est fait. Je souhaite que les  entreprises de la vallée comme Fassler ou Burstert ont été consultées à moins que comme pour le premier pont se soit encore une entreprise allemande qui a été choisie ! Le premier pont avait couté 250 000€ celui ci doit bien être à 275 000€, comme quoi il reste encore de l’argent dans le val…. 

Pont 2.JPG

le premier pont pour mémoire