Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2012

Petite mesure efficace

cour-des-comptes.jpg

La cour des comptes dans un rapport d’audit a indiqué que les collectivités avaient un pouvoir fiscal tel que cela handicapait celui de l'Etat.
Chaque année le parlement vote la hausse des valeurs locatives comme l’inflation, c’est pour cela que nos impôts locaux augmentent en valeur alors que les taux votés par nos élus locaux n'augmentent pas (ils nous le font d’ailleurs remarquer en évitant d'expliquer le pourquoi). 
La cours des comptes propose qu’à partir de 2013 et bien on n’augmente plus les valeurs locatives, et si les collectivités veulent conserver leur capacité d’investissement, soit elles augmentent les impôts (à 1 an des élections municipales j’en doute) soit elles font réellement des économies (mais savent elles comment faire ?).
Parallèlement, l'Etat récupère du pouvoir fiscal qu’il utilise ou pas et en plus il financera moins les abattements fiscaux.
Petit problème à cette proposition de la cours des comptes : les parlementaires sont aussi des élus locaux !! Donc notre comcom peut dormir tranquille….


19:31 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Mon cher Denis, les élus de la vallée nous ont bien fait comprendre qu'ils n'en ont rien à faire de la cour des comptes
" ne pas en tenir compte", comme disent certains avec un mauvais jeu de mots..

Écrit par : Dominique | 05/10/2012

Les commentaires sont fermés.