Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2012

blogueur condamné

blog-readers.jpg

La cour d’appel de Paris a confirmé il y  2 semaines la condamnation d’un blogueur de Strasbourg ayant propagé des "rumeurs" sur Martine Aubry à verser 1 euro de dommages et intérêts à l’intéressée pour atteinte à la vie privée, sans retenir la diffamation. En juillet 2011, N…. F…., retraité, avait posté un texte affirmant que Mme Aubry était alcoolique, homosexuelle et proche des milieux islamistes. Ils y en a qui tapent dure ! Sa condamnation repose que sur l’atteinte à la vie privée et la justice n’a pas retenue la diffamation. A croire que ce qu'il a écrit était vrai. Le procès a eu lieu en premier instance en septembre et rejugé en appel ces derniers jours. Le blogueur est condamné oui mais pas trop et surtout à bon marché. 

19:07 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Quitte à tout prendre prenez mes gosses et la télé,
Ma brosse à dent mon revolver la voiture ça c'est déjà fait,
Avec les interdits bancaires prenez ma femme, le canapé,
Le micro onde, le frigidaire,
Et même jusqu'à ma vie privée
De toute façon à découvert,
Je peux bien vendre mon âme au Diable,
Avec lui on peut s'arranger,
Puisque ici tout est négociable, mais vous n'aurez pas,
Ma liberté de penser.

Prenez mon lit, les disques d'or, ma bonne humeur,
Les petites cuillères, tout ce qu'à vos yeux a de la valeur,
Et dont je n'ai plus rien à faire, quitte à tout prendre n'oubliez pas,
Le shit planqué sous l'étagère,
Tout ce qui est beau et compte pour moi,
J' préfère que ça parte à l'Abbé Pierre,
J' peux donner mon corps à la science,
S' il y'a quelque chose à prélever,
Et que ça vous donne bonne conscience, mais vous n'aurez pas,
Ma liberté de penser.

Ma liberté de penser.

J' peux vider mes poches sur la table,
Ca fait longtemps qu'elles sont trouées,
Baisser mon froc j'en suis capable, mais vous n'aurez pas,
Ma liberté de penser.

Quitte à tout prendre et tout solder,
Pour que vos petites affaires s'arrangent,
J' prends juste mon pyjama rayé,
Et je vous fais cadeaux des oranges,
Vous pouvez même bien tout garder,
J'emporterai rien en enfer,
Quitte à tout prendre j' préfère y' aller,
Si le paradis vous est offert,
Je peux bien vendre mon âme au diable,
Avec lui on peut s'arranger,
Puisque ici tout est négociable, mais vous n'aurez pas,
Non vous n'aurez pas,
Ma liberté de penser.
Ma liberté de penser.

Écrit par : Ma liberté de pensée | 28/11/2012

Il y a un vent favorable d'excellents penseurs dans la vallée et cela fait un bien fou de savoir que beaucoup ont envie de s'exprimer et le feront librement.
Bravo à ces personnes courageuses, comme celles intervenant sur ce blog...
C'est de ça dont la vallée à besoin

Écrit par : Galerien | 30/11/2012

Les commentaires sont fermés.