Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2012

UMP à quand l'implosion?

juppe.jpgLa saga UMP continue et là çà tourne vraiment au pugila. Alain Juppé a préféré jeter l’éponge, se rendant bien compte qu’il n’arriverait à pas débloquer la situation, quand à Sarkozy il préfère ne pas s’en mêler même si à un moment il était le grand gagnant de cette confrontation. Alain Juppé a aussi déclaré "Si nous n'arrivons pas à rétablir la paix, la sérénité au sein du mouvement, nous risquons d'aller vers l'éclatement de l'UMP et qu'est-ce que ça veut dire? Aux prochaines élections municipales, le parti qui arrivera en tête, c'est le Front national". Aujourd’hui c’est le trésorier de l’UMP qui claque la porte en balançant sur les petits copains (voir article du monde de ce jour). Quand à Jean Louis Borloo, il veut bien prendre la tête  d’une coalition entre l’UMP et l’Union des Démocrates et Indépendants (l’UDI). UDI qui une politique claire et un président élu à l’unanimité. Il sait aussi que l’avenir est au centre droit.

Commentaires

Très "intéressant" article dans les DNA de ce jour ....

Le journaliste reprend in extenso un papier " vaudevillesque " du maire de Lièpvre concernant le blog de Denis Petit.

Ce maire, qui n'a certainement jamais lu le "Canard enchainé", a le courage d'un petit épicier ... Un courage et une éthique tellement étriqués, qu'il ne nomme même pas la personne à laquelle il s'en prend. Il laisse le soin au journaliste de le faire en fin d'article.

Par ailleurs, en toute objectivité, ce journaliste a t-il vérifié la véracité et la pertinence des accusations portées ? J'en doute.

Je suis très curieux des suites que donnera le procureur à "cette affaire du siècle". Comme si la justice n'avait pas d'autres soucis que de s'occuper de ce genre de galéjades.

Cette vallée est entre les mains de bien piètres "savants".

Écrit par : Geldmine | 28/11/2012

A Geldmine : une plainte en diffamation doit viser un fait précis ! Quel est-il ?

Écrit par : JLB | 28/11/2012

Erreur manifeste de procédure ! Plainte déposée le 12 juillet. auprès du procureur ! L'affaire n'étant pas jugée à ce jour, il y a déjà prescription ! Monsieur le Maire devrait indiquer à ses citoyens contribuables quelle est le montant de la caution qu'il a versée au tribunal, si toutefois il en a payé une.

Écrit par : JLB | 28/11/2012

A Geldmine : une plainte en diffamation doit viser un fait précis ! Quel est-il ?
---------

Un fait précis ?.... Là, est le grand mystère .... (Il parle de photos d'un singe à lunette et d'un âne ricanant)

Je viens de lire l'ensemble des archives de ce blog et à la vue de ces écrits, je souhaite beaucoup de plaisir au procureur, pour y déceler une seule preuve de diffamation établie. Ou bien, alors il faut supprimer la liberté d'expression. C'est peut-être le souhait du "plaignant".

Ce Maire, qui dans son papier, parle d'ego surdimensionné, ne semble pas savoir faire le différence entre une critiques, qui certes peut être agaçante, et de la diffamation.

De la lecture de son papier très décousu, dans les DNA, je retiens une très grande fragilité de caractère... pas très compatible avec le métier de maire. Un métier qui demande une "solidité" et de la retenue à toute épreuve.

Écrit par : Geldmine | 28/11/2012

J’ai déjà lu d’étonnants articles dans la presse mais celui de notre page locale ce matin concernant la plainte du maire de Lièpvre contre son principal opposant et blogueur, dépasse de loin mes plus grandes surprises. D’autant plus que le blogueur en question, Denis Petit indiquait lui-même il y a déjà 10 jours qu’il ne serait pas poursuivi, le procureur lui ayant écrit en ce sens. Cette information n’a visiblement pas franchie les portes de la rédaction locale. Dans un papier étonnamment long, le maire de Lièpvre explique les raisons de sa plainte. C’est confus, plein de répétitions, embrouillé et brouillon. Il en ressort que le maire en a assez d’être critiqué par son adversaire politique, qui dit-il le dénigre systématiquement et le caricature en « singe à lunettes » et que chacun sachant qu’il porte des lunettes, il s’estime diffamé. Si tous les binoclards du coin devaient porter plainte chaque fois qu’une bestiole porteuse de lunettes apparait sur la toile, cela serait grand guignol. Je visite assez souvent le blog de Denis et je n’y lu que des propos corrects, parfois un peu trop. Je n’ai pas vu de photos de singe à lunettes, ni d’âne bâté, mais quelques critiques aigres douces sur l’action du maire, remarques normales de la part d’un opposant qui s’oppose par le biais d’un blog. Les blogueurs sont les derniers croisés de la liberté d’expression, face à une information aux ordres. Evidemment cela dérange des élus qui ont une sainte horreur des contres pouvoirs et ils sont nombreux dans la vallée ces élus-là. Ils oublient que l’exercice normal de la démocratie est aussi fait de l’interpellation citoyenne envers eux, cette dernière étant souvent fondée, parfois non, mais nécessaire au bon fonctionnement de la vie publique. J’ignore qui a conseillé au maire de porter plainte, mais il eut-été plus avisé de consulter un avocat avant cette démarche. Y’en a un au chef-lieu de canton qui tient des permanences et qui, me semble-t-il est spécialisé dans les affaires de diffamation. Quoiqu’il en soit, le plaignant est le dindon de la farce puisque la plainte est classée sans suite, cette affaire confine au ridicule d’autant que le conseil municipal a apporté son soutien au maire sur proposition d’un élu, qui a salué le courage du premier magistrat. Cette position expliquerait-elle cela ?

Écrit par : Aalberg | 28/11/2012

j'ai lu qu'il y a des constats d'huissiers ! Qui va les payer ? Le contribuable de Lièpvre.

Écrit par : JLB | 28/11/2012

Que diable le maire de Liepvre intente t-il avec insuccés procés et diffamations envers l'un de ses concitoyens.
Des quelques mots ecrits ici reprochés à un blogueur, ne peut -il pas y opposer le veto et la mascarade de critiques usées et abusées dans la presse locale ou télévisuelle et interdisant strictement tout droit de réponse a ceux qui oseraient contredire la bonne parole de nos élus.
il n'y a pas d'exemple de débat démocratique dans cette vallée, et cette histoire est est le triste témoin.
Peut-il aussi proposer à son conseil un arrêté interdisant la lecture de ce blog
Mais voici donc l'arroseur arrosé car Denis pourrait déposer plainte pour diffamation dans la presse et atteinte à la personne.
un grand bravo au journaliste concerné qui n'a même pas pris la peine de connaitre la version de l"accusé" et lui accorder, ce qui est le BABA du journalisme, son droit de réponse..
Comme dit plus haut, ça ne se fait pas ici bas.
Cour des comptes, hauts majistrats, et maintenant procureur, nos élus ne manquent pas d'audace et d'une certaine inconscience
Tant qu'au blog, prenez bien garde qu'ils n'en apparaissent pas de nouveaux d'ici peu,

Écrit par : Dominique | 29/11/2012

va y avoir un panneau "interdit aux lunettes" à l'entrée de Liepvre ?
Toutes mes amitès à Denis et un mot au maire :

"On n'est jamais sot ni ridicule quand on proportionne son ambition à ses capacités."
Citation de Charles Dollfus ; La nature humaine, XX - 1868

Écrit par : Antoine | 29/11/2012

A voir aussi les commentaires sur http://jboehler.canalblog.com/archives/2012/11/29/25691503.html

Écrit par : JLB | 29/11/2012

Pic de fréquentation sur ton blog, Denis !!! Dis merci à monsieur le maire.

Écrit par : Aalberg | 30/11/2012

Les commentaires sont fermés.