Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2013

Le ni oui ni non

logo.pngT’es pour ou contre une Alsace forte  ? C’est un peu la question du référundum de dimanche. On nous promet de " réaliser des économies de fonctionnement, éviter la concurrence entre les collectivités, simplifier les prises de décision et les circuits administratifs, garantir plus de simplicité et de lisibilité pour nos concitoyens, renforcer la dynamique régionale, mieux peser en France et en Europe, et mieux travailler avec les régions voisines de Suisse et d’Allemagne"Avouez difficile de dire non à çà. C’est tellement idyllique que çà en est démagogique ! Moins d’élus, moins cher, plus simple, plus de doublons. A croire que jusqu’à présent la région et le département faisaient n’importe quoi ! Et demain que va-t-on avoir ? Un conseil exécutif d’Alsace à Colmar (avec son président),  une assemblée législative d’Alsace à Strasbourg (avec son président), une conférence départementale de Haute-Alsace à Colmar (avec son président), une conférence départementale du Bas-Rhin à Strasbourg (avec son président), une dizaine de conseils correspondant à des "territoires de vie intradépartementaux" (avec leurs présidents), auxquels il faudrait ajouter Eurométropole à Strasbourg (avec son président). Comment voulez que je crois que tout çà va couter moins cher.... L'Alsace n'est pas un gros gâteau qu'on se partage entre amis. Quand au Val d’Argent, plus de conseiller général, nous aurons un conseiller territorial qui couvrira un territoire presque aussi grand que celui de notre député. N'aimant pas l'incertitude, pour ma part çà sera difficle de choisir entre le OUI et le NON dimanche.

Commentaires

Il y a quelques années, je votais "oui" à l'Europe ... On me promettait un nouvel "eldorado" .... Tu vas voir ce que tu vas voir ! ....
En effet "j'ai vu" ... Une Europe transformée en un vaste "espace marchant" ...où ne règne que "le marché"... et la misère pour un futur tout proche.

Maintenant, on me promet une Alsace transformée en autre nouvel "eldorado" ... Un " eldorado" économique ... avec des économies en prime, me dit-on. Or, je ne connais, à ce jour, aucun homme politique sachant faire de véritables économies. D'ailleurs, leur seul credo est d'aligner les recettes fiscales et l'endettement sur "leurs" dépenses...

Le jour où, ils apprendront à aligner les dépenses uniquement sur les recettes, alors je dirais "oui" ...

Dimanche, alors que nos politiques nous solliciteront pour une pêche aux voix, je prendrai la voie de la pêche .... en leur posant un joli "lapin" d'avril. Car, je ne suis pas assez instruit pour me faire "avoir" une deuxième fois.

Écrit par : Geldmine | 05/04/2013

Bonjour,
Demain je serai la plus belle pour aller voter, voter...
Une fois de plus tu as raison Denis (Geldmine aussi) mais dans ta liste (conséquente) tu as oublié un président: Le Camembert! C'est sans doute un fromage que voudront se partager les futurs élus bien qu'un meule de gruyère sera insuffisante pour satisfaire leurs appétits (peut être un peu de râpé et les trous pour nous?) Il y aura cependant peut être, je me répète, un avantage pour le Val de Lièpvre vu que nous sommes limitrophes des deux départements? Néanmoins nous resteront toujours une vallée....vosgienne.
Que vous alliez à la messe (communions à Lièpvre) voter ou à la pêche je vous souhaite un bon dimanche.

Écrit par : Berni | 06/04/2013

En ayant demandé lors d'une réunion animée par le député-conseiller régional - président de l'ADAC Antoine Herth ce qu'allait devenir et comment allait fonctionner le "territoire de vie" qui comprend l'ADAC et le Conseil de Développement, il m'a répondu que l'ADAC fonctionnait bien (il doit se reposer sur les lauriers du Dr. Naudo) mais que le Conseil de Développement du Centre-Alsace ne fonctionne pas (sans qu'il dise pourquoi, alors qu'il est une émanation de l'ADAC). Facile de dire c'est les autres... En tous cas si le Conseil Unique doit fonctionner à la mode Richert - Herth (qui est son 1er lieutenant), j'ai tendance à répondre NON.

Écrit par : JLB | 06/04/2013

Le CTA est une usine à gaz, une "réforme" bâclée, non aboutie, inutile...qui ne sert que les intérêts (le fric) de nos élus de tout poils...Il mènera à une "européanisation" (dans le sens "balkanisation") de notre région, avec sa cohorte de technocrates inféodés à l'économie européenne en ignorant le citoyen européen.

Pour une vraie réforme et de vraies économies, commençons par supprimer toutes les structures communales, comcoms, cantonales, départementales, régionales...qui font double emploi et ne servent à RIEN...

Écrit par : pierrot-bleu | 07/04/2013

Le Duc Richert, vous savez celui qui confond les tournesols avec les tilleuls, n'aura pas son beau duché. Prenez en bien note messieurs les politiques, le peuple veut que vous vous occupiez des vrais problèmes avant de vous occuper de vos belles places !!! Quand à notre génie en botanique, il serait bien inspiré de démissionner.

Écrit par : Dahut | 08/04/2013

Les commentaires sont fermés.