Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2013

Le temps des déserteurs


craintif.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de représentant du val d’argent lors du dernier comité directeur du SMICTOM et pour cause ! Notre comcom demande à ce dernier de régler une ardoise d’impayés de 24 600 €. Et le pire, c'est la troisième demande de ce type qui est faite au comité directeur pour une ardoise globale de plus de 42 000€ . Quand aux autres comcom adhérentes, elles ne se sont pas gênées pour tirer à boulet rouge sur nous. "C’est se foutre de la gueule du monde, c’est de la mauvaise gestion, il faut arrêter de rêver", voilà donc quelques remarques très dures  à notre encontre. Tu m’étonnes qu’il n’y avait  pas de délégués du val d’argent, à quelque part je les comprends. Mais laisser ainsi notre comcom sans défence, je trouve çà dommage pour ne pas utiliser des mots plus durs. Quelques fois être élu c'est aussi prendre des coups, il n'y a pas que des bons cotés. Déserter n'est pas la solution ! Quelle image donnons nous de notre vallée ? Moi j'y serais allé ! Ce n'est pas une assemblée de vieux grincheux qui m'aurait arrêté !  Il est vrai aussi que je ai peur que d'une seule chose: que le ciel me tombe sur la tête !

Commentaires

ca quand il s'agit de se justifier, il n'y a plus personne, c'est comme lors des jugements aux tribunaux contre la ccva mais rassurons nous, tout ce petit monde va réapparaitre pour la bourse, c'est moins risqué.

Écrit par : Dominique | 28/03/2013

Voila un bel exemple de l'image que nos élus complaisants et surtout amis d'enfance trainent partout, même au niveau national avec tellure, la honte et le mépris des fonds publics
bientôt l'occasion pour eux de faire les beaux avec des manifestations dont la vallée ne peut plus supporter les couts de fontionnement
on se fout de tout, on vote n'importe quoi, et surtout, on fait tout pour que rien ne se sache ( dixit président)

Écrit par : Lionel | 03/04/2013

Bigre ! .... Des déserteurs ? Voila un mot fort pour désigner des poltrons.

Maintenant s'il faut prendre une expression militaire, il conviendrait, au vu l'amateurisme dont ils font preuves, de désigner nos édiles " de petits soldats de la 7ème Compagnie".

Néanmoins, il y a une justice : Les "Saint-Augustin" béni oui-oui du val ont bien les élus à leur image.

Hé oui, Denis ! ...Même pas un "délégué" ayant eu la courage ou l'intelligence, pour faire comprendre "haut et fort" à nos "amis" de la plaine, que la multitude de factures impayées est aussi le fruit des "cas sociaux" qu'ils nous envoient si généreusement.

Bon ! ... A part ceci, le Val va très bien ... Du moins tant que le "tourisme boursier", l'handicap et l'accueil du quart monde font sa fortune ( ou celle de quelques "cas").

Sainte Marie ... priez pour eux !

Écrit par : Geldmine | 03/04/2013

Bonjour M.PETIT
Avant de publier ces infoirmations, il aurait mieux valu vous assurer de la teneur de ces informatins. Je vous signale que les 3 représentanrs du VAL D'ARGENT étaient présents au Comité Directeur du SIMCTOM. Je vous suggère de lire attentivement les DNA de demain matin ou vous trouvere toutes les explications à ce sujet après la réunion de la CCVA de hier soir à Rombach le Franc. Mes collègues et moi meme sommes pas des déserteurs.
Un rectificatif de votre part serait le bienvenu après la lecture des DNA;
René HAUSWALD
Vice président du SMICTOM
Délégué du VAL D'ARGENT;

Écrit par : rené hauswald | 03/04/2013

En même temps, Mr Hauswald, vous devriez présenter vos excuses à votre tour pour le prix que nous coutent ces ramassages d'ordure suite aux diverses fanfaronnades que vous votez avec vos "collègues" sus nommés à la CCVA;
Je ne suis pas certain que demain dans les DNA, il y aura le moindre mot sur les budgets prélevés à une population étouffée dont personne ne rend compte
Et en qualité de Vice Président du SITCOM, vous devriez exiger de vos personnels un minimum de discrétion à 6 h du matin, par respect pour ceux qui travaillent de nuit

Écrit par : Antoine | 03/04/2013

SMICTOM, ça ne changera rien à mes propos ni à vos différents titres bien enoncés.

Écrit par : Antoine | 03/04/2013

Je ne vois en effet pas pourquoi Denis devrait présenter des excuses face à des délégués qui votent unaniment la déchéance financière d'une vallée surendettée et se contre fichent des directives de la cour des comptes, ce qui est unique dans le genre.
A chaque réunion de la ccva, on se demande qu'elle va être la nouvelle lubie des délégués et du président, et surtout le coup de bambou financier qui nous attend
N'êtes vous pas mr hauswald membre du comité directeur de tellure, ou bien n'osez vous pas le dévoiler?
Combien de fois vous êtes vous soucié de la misère locale en qualité de délégués ?

Écrit par : Sebfra | 03/04/2013

Si Mr hauswald n'avait pas révélé son identité, j'aurai cru à un poisson d'avril tardif..
des excuses, je propose plutôt à Denis de laisser la liberté aux délégués et au président de la ccva, roi de la com de s'excuser chaque fois qu'ils font une connerie,et à chaque taxe qu'ils nous imposent
remarque faudrait déjà qu'ils s'en rendent compte avant
Pour répondre à Sebfra, je crois me souvenir que mr hauswald faisait partie du comité directeur de tellure en 2009 mais bon, c'est le président le responsable de ce désastre

Écrit par : Dominique | 03/04/2013

"Un rectificatif de votre part serait le bienvenu après la lecture des DNA".... souhaiterait Monsieur René HAUSWALD Vice président du SMICTOM ...

Fort bien ! .... Mais alors, monsieur le vice-président, pourquoi n'avez-vous pas exigé, vous-même, un rectificatif des DNA, qui pourtant avaient bien mentionné l'absence des délégués du Val d'Argent lors de la réunion du SMICTOM et sont ainsi à l'origine de la méprise ou malentendu de Denis. Seriez-vous, vous les délégués, tellement transparents pour ne même pas être remarqué par la presse ?

Il faudra bien un jour, que nos élus remettent les pieds sur terre. Car, il est indéniable qu'ils semblent bien vivre dans un autre monde. Pour s'en convaincre il suffit de lire, dans les DNA de ce jour, le contre rendu des "ébats" de la Com-Com où nous pouvons constater que le ridicule et l'amateurisme ne semblent pas tuer. Nous sommes bien dans une parodie de la 7ème Compagnie....
J'en veux pour preuve cet adjoint se lançant comme un char d'assaut, dans une litanie pour sauver de toute augmentation d'impôts les "professions libérales ". Certainement, que pour lui, les ménages sont en mesure à eux seuls de financer la "fête".
Et puis ne voyons-nous pas, dans ce contre rendu, qu'aujourd'hui certains semblent regretter leurs engagements d'hier dans un certains nombres de " zinzins" (Parc Ballon des Vosges ... ADAC... SCOT... CPIE etc...) ... Il est vrai que " la cigale quand la bise fut venu ... etc. "

Ah ! qu'il est loin le temps des bâtisseurs Naudo et autre Baumann.... Aujourd'hui il ne nous reste que de piètres "récolteurs" ou glaneurs ...

Écrit par : Geldmine | 04/04/2013

Les habitants du Val de Lièpvre ont tous été à l'école et de ce fait savent, un tant soi peu, lire. Même mieux, certains ont même un "journal" et le lisent. Mais ceci semble échapper à certaines personnes et aux élus en particulier.

J'ai moi-même bien lu cet article du 23 mars, où il était question de ces impayés et où il était fait mention de l'absence des délégués de la vallée. Ceci m'avait interloqué et choqué.

Monsieur Petit, pour votre crédibilité, mettez en ligne l'article dont vous faites référence. Ceci évitera toute polémique en remettant devant leur propre responsabilité aussi bien élus que journalistes.

Écrit par : Christine | 04/04/2013

ceci dit, la presse locale étant de mêche avec les élus, c'est un secret de polichinelle de dire que certains journalistes sont pour le moins "arrangeants" avec les élus
la preuve en est que les conneries, ils les font d'un commun accord !!

Écrit par : Hooker | 04/04/2013

Les commentaires sont fermés.