Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2013

Le droit d'interdire, nouveau droit à Lièpvre ?

Un slogan de mai 68 était : il est interdit d'interdire, par contre il semblerait qu'à Lièpvre cela ne s'applique pas. La pétition contre l'exention de la salle polyvalente qui était à la boulangerie "Bouxirot" et à la boucherie  "chez Nicolas" a disparu ! Un adjoint s’est permis de la faire retirer. Selon son explication, cette pétition n’était pas légale. A croire qu’elle fait peur ! Au nom de quel principe a t’elle été retirée ?  Certainement pas le droit d’expression ! Bel exemple d’intolérance de la part de cet élu ! Serait il Interdit de dire son désaccord à Lièpvre ?  Petit rappel à cet adjoint: le droit de pétition est le droit accordé aux populations de faire une demande directe au souverain, ou au représentant de l'exécutif. Par extension, il est possible de faire une pétition envers toute personne morale disposant d'un pouvoir. Une pétition se présente le plus souvent sous la forme d'un ensemble de signatures au bas d'un texte. Ces signatures sont généralement recueillies dans la rue par des volontaires. La valeur juridique d'une pétition est inexistante mais la pression sur les décideurs politiques qui en résulte peut être décisive.Quand à cette pétition, la résistance s’organise,  elle circule maintenant sous le manteau. On se croirait revenu au temps de l’occupation allemande. Quand à l’adjoint censeur, j’espère qu’il a pris conscience de son acte antidémocratique.

En janvier dernier, une lettre adressée au maire est restée sans réponse. Une copie de cette lettre m'ayant été remise, je me permets de la mettre en ligne sur ce blog. Deux questions restées sans réponse.

 

petition002.jpg

 


Commentaires

Et la petition initiée en son temps contre moi à la Maison de Pays et qui a réuni plus de 300 signatures dont de nombreux élus pour me faire licencier, elle etait bien approuvée par les élus que je sache

Cela ne marcherait que dans un sens

Écrit par : Dominique | 25/03/2013

Petit rectificatif :

300 est le chiffre qu'on vous a laissé entendre à l'époque, en fait la pétition contre vous a été un vrai fiasco, à peine 15 signatures d'amis sans doute, ne croyez pas tout ce qui se dit dans la vallée Dominique mais comme il a été dit ici, beaucoup se sont donné du mal pour vous faire échouer
La mentalité est pourrie encore une preuve avec la pétition de Liepvre censurée par les élus.

Écrit par : Passage | 25/03/2013

Dominique,

Pt-être faudrait-il faire une pétition pour le non renouvellement de l'actuel directeur ?? Carton plein assuré !

Écrit par : jjacques | 26/03/2013

C'est vrai ça, pas un mot à ce sujet nul part !!!
Si la ccva a perdu tous ses procés face aux juges et critiquée par la cour des comptes, ce n'est pas par hasard
le directeur de tellure ne sert a rien, juste à "protéger" la comptabilité pour que personne n'y ait accés, malgré que le public doit être informé
Effectivement, du temps du précédent, on lui demandait au quotidien de rendre compte, presse, élus, population
A cet INCOMPETENT aujourd'hui en place, personne ne demande rien son salaire dépasse trés largement les quotas de la fonction publique malgré sa gestion catastrophique et calamiteuse
Souvenez vous par exemple de cette billetterie inexistante en 2010 (ou est passé l"argent des clients ?)
Tout a été protégé par la ccva et le président en particulier
Il reste les pétitions en ligne contre lesquelles les élus peu scrupuleux ne pourront rien :
http://www.petitionenligne.fr/

Écrit par : Lionel | 26/03/2013

Voici un article 3 ans après le départ de Dominique, les commentaires qui l'accompagnent sont affligeants pour la ccva et SMM dont le projet de la ferme est évoqué..

http://www.lalsace.fr/actualite/2012/02/09/le-parc-minier-tellure-un-puits-sans-fond-pour-les-finances-publiques

Écrit par : Antoine | 26/03/2013

Demander des comptes à un directeur d'un établissement public est tout à fait normal, les dissimuler est un délit de droit commun
C'est de ça qu'avait tenté de m'accuser le président de la ccva mais la justice n'a rien trouvé à redire à ma gestion.
Il semble que la ccva use et abuse des reproches qui m'étaient faits
Tellure n'aura servi qu'à une chose : permettre a un architecte et à un muséographe de bénéficier de plusieurs millions d'euros publics, pendant ce temps, les entreprises sur le terrain engageaient un procés avec la ccva pour non paiement.. (voir tribunal du commerce de strasbourg)
Personne n'y a trouvé à redire, pas même le maire de Liepvre, pourtant ancien percepteur.
Aujourd'hui, il faudrait être un imbécile de catégorie prenium pour accepter la gestion de tellure, à part couvrir certains intérêts, le poste ne sert à rien, l'OT 3 étoiles non plus,
Frechard a fait la connerie du siécle en me licençiant, j'avais un repreneur privé à l'époque !!
Qui va être directeur de la ferme pédagogique, un autre incompétent ?

Écrit par : Dominique | 26/03/2013

Si le poste de directeur sert à une chose, dépenser encore 600.000 euros / an pour rien, vraiment rien jusqu'à l'échéance de la fermeture inévitable
jjacques a raison : il devrait y avoir une pétition pour virer ce beau monde

Écrit par : sebfra | 26/03/2013

Il y a u truc que je ne comprends pas avec tellure, on vire un directeur pour 100.000 d'euros de déficit et on accorde 250.000 euros à une directrice d'une entreprise en liquidation judiciaire sans qu'elle ait le moindre reproche
les subventions sont accordées sur les relations personnelles ?

Écrit par : Lionel | 26/03/2013

L'argent public et les pétitions disparaissent dans la vallée, va savoir comment

Écrit par : Antoine | 26/03/2013

Lamentable en démocratie! Lamentable pour cette équipe qui prônait le dialogue et promettait d'être à l'écoute des habitants et d'étudier leurs propositions!
LE DROIT D'INTERDIRE DEVRAIT ETRE INTERDIT !!!!!!

Écrit par : Berni | 26/03/2013

Il se prend pour qui cet adjoint ? Denis, comme tu as l'air de le connaitre, balance nous donc son nom.

Écrit par : Raoul | 27/03/2013

Bonjour,
je trouve Raoul bien curieux! Denis n'est pas une "balance" bien que parfois......pardon Denis je blague
Le soi disant coupable ?
je ne fais pas partie de la gente féminine
je ne suis pas l'homme des bois
je ne suis pas celui que des commérages ont soupçonné être à l'origine de cette pétition quand bien même je parcours le village à longueur de journée et m'occupe de tout et que le premier dimanche de mars j'avance masqué
alors, qui suis-je???????

Écrit par : Berni | 27/03/2013

Raoul, si tu veux savoir qui est cet adjoint, va donc faire tes courses dans les commerces de Liepvre ! La boulangère ou le bouché pourront te renseigner

Écrit par : JP68 | 28/03/2013

A moins qu'ils ne soient eux même sous le coup de la censure, au point ou on en est !!

Écrit par : sebfra | 28/03/2013

Bonjour,
fréquentant régulièrement la boucherie je n'ai pas l'impression que notre boucher soit spécialement bouché :-)

Écrit par : Berni | 28/03/2013

"Frechard a fait la connerie du siécle en me licençiant, j'avais un repreneur privé à l'époque !!
Qui va être directeur de la ferme pédagogique, un autre incompétent ?"

A croire qu'on embauche que des incompétents à la CCVA...
Dont vous Dominique ?

A vous lire, vous êtes irréprochable ! Manifestez-vous alors ! Montrez-vous dans la vallée ! On ne vous voit que sur ce blog. Participez à la vie politique, si le courage fait partie de vos qualités !

"300 est le chiffre qu'on vous a laissé entendre à l'époque, en fait la pétition contre vous a été un vrai fiasco, à peine 15 signatures d'amis sans doute"

Et oui n'écoutez pas ce qui se raconte... les amis étaient plus nombreux ;-) Reste plus qu'à faire autant à Lièpvre ! Attention à la diffamation par contre !

Écrit par : De passage | 30/03/2013

Avec grand plaisir, je me tiens à disposition de tous les élus pour m'entretenir avec eux s'ils le souhaitent
de toutes façons je compte bien leur proposer un débat public avant les élections, libres à eux d'accepter ou refuser

Écrit par : Dominique | 03/04/2013

Les commentaires sont fermés.