Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2014

Il est rosse le "contribuables.org"

 

note Mougincontribuable.jpg

Il est rosse le contribuable.org !! Il apprécie si votre maire est un dépensier. Pour Lièpvre, le notre ne pourra que faire mieux, au pire la même chose puisque sa note est de  zéro !!! Une fois n’est pas coutume, bien que je sois persuadé qu’il soit dépensier, mais de là à lui coller un zéro, je trouve çà rosse. Certainement un lambeau d'un reste d'amitié d'avant ce fameux jour du 27 décembre 2006.

J’ai donc cherché comment " www.contribuables.org"  faisait pour noter les maires et j'ai trouvé çà.

 En se basant sur le niveau des dépenses de la commune (la note principale)

En comparant les dépenses (par habitant) de la commune à celles de communes comparables. Le ministère de l’Intérieur classe les communes en différentes « strates » de population (plus de 100.000 habitants ; de 100.000 à 30.0000, etc.)
L’Argus des communes a donc comparé les dépenses d’une commune à celles de sa «
strate » de population. Les dépenses de la commune sont publiées sur le site internet http://www.collectivites-locales.gouv.fr/. On y trouve les dépenses réalisées par habitant pour chacune des années 2008 à 2012 : dépenses de fonctionnement (dont les dépenses de personnel), dépenses d’investissement, et dépenses totales (fonctionnement + investissement).

Le critère choisi par l’Argus des communes a été les dépenses totales par habitant de la commune en 2012 (hors dépenses de la communauté de communes). Dans chaque « strate » de population les communes ont été classées par ordre décroissant des dépenses totales par habitant. Les 10% les plus dépensières obtiennent la note 0/20, les 10% les moins dépensières la note 20/20. Entre les deux, la note dépend de la position de la commune dans sa « strate ».

> En se basant sur l’évolution des dépenses de la commune depuis 2008 (la seconde note)

En mesurant l’évolution des dépenses totales par habitant de la commune entre les années 2008 (première année du dernier mandat du maire sortant) et 2012 (dernière année dont les dépenses réelles sont connues).
Ce critère mesure l’effort fait par la commune pour maîtriser ses dépenses pendant le dernier mandat.

En effet un maire élu pour la première fois en 2008 dans une commune très dépensière pouvait être mal noté en application du critère des dépenses totales. Sa note méritait cependant d’être nuancée par l’évolution de ces dépenses depuis 2008. Ce critère secondaire est donc aussi publié par l’Argus. Comme pour le premier critère, les communes de la « strate » ont été classées par ordre de progression décroissante de leurs dépenses entre 2008 et 2012. Les 10% qui ont le plus progressé reçoivent la note 0/20, les 10% qui ont le moins progressé (voire diminué) ont la note 20/20, etc.

 Je laisse le soin au lecteur de se faire sa propre idée. En ce qui concerne les autres maires de la vallée , ils s'en sortent un petit peu mieux.

www.contribuables.org

 

09:10 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Heureusement que les maires sont notés par des sites comme celui là; neutre et factuel Ils ne pourront plus nous raconter leurs salade en se faisant passer pour les champions de la gestion. çà reflète bien ce qu'ils font de notre argent. Et moi qui suis de Ste Croix , je peux dire que je suis fiere de notre maire !
Messieux, les femmes ne sont pas que des dépensières .

Écrit par : huberte | 12/03/2014

Vous avez vu la note de SMM ?
La cour des comptes doit avoir les cheveux qui se dressent (tant est, qu'elle en ait) non ?
Zéro pour Lièpvre ?
Non mais "zéro" quoi !...

Écrit par : Ecureuil | 12/03/2014

Oui, les résultats sont un peu n'importe quoi, ils doivent noter à la tête de leur secretaire

Écrit par : Antoine | 12/03/2014

Le drame de ces "agences de notations"... elle note uniquement avec les données du budget général.
Quid des budgets annexes.
Rendez-vous compte, il y en a six ou sept à Ste-Marie/M.
Ce qui fait que nous retrouvons que 51% de la dette réelle dans le budget général et 49 % dans les annexes.

Écrit par : Paul | 12/03/2014

Pourquoi couper les cheveux en 4 ? Il s'est pris un 0 c'est qu'il l'a mérité non ? Le mode de calcul est le même pour les autres maires de la vallée. Et ils sont tous au dessus de 15, c'est bien qu'il y a un blème à Lièpvre.
Liepvre a de l'argent s'ils le jettent par les fenêtres c'est leurs problèmes

Écrit par : Javert | 13/03/2014

Tu m'étonnes un 0. Ste Croix renove sa salle polyvalente 260 000€, Rombach 170 000€ et Lièpvre plus de 2 000 000€. Il ne peut pas avoir un 20 avec de tels écarts. Moi je dis que 0 c'est encore bien payé !

Écrit par : Tchamby | 13/03/2014

Les commentaires sont fermés.