Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2014

Noël notre fête

creche1.jpg

C'est l'heure des vœux et des belles paroles rassurantes, chaleureuses, mais surtout sincères.
Je ne dérogerai pas à cette marque de respect envers vous toutes et tous, qui consiste à écrire ce que je pense et ressens réellement.
Et, surtout, surtout, je vous souhaite de rester en bonne santé.
C'est la première condition du bonheur et c'est mon vœu le plus cher pour vous toutes et tous.

Une petite histoire à méditer

Quatre bougies étaient allumées sur une couronne de l'avent.
Tout était tellement silencieux que l'on pouvait entendre leur conversation.

La première bougie dit : "Je suis la Paix.
Ma lumière brille, mais les hommes ne savent pas vivre en paix."
Sa flamme faiblit et s'éteignit lentement.

La seconde bougie dit : "Je suis la Foi.
Je suis devenue inutile. Les gens ne veulent plus entendre parler de Dieu et je n'ai plus de raison de continuer à briller."
Une brise souffla et la seconde bougie s'éteignit également.

La troisième bougie dit tristement : "Je suis l'Amour.
Je n'ai plus la force de continuer à brûler.
Les gens m'oublient. Ils ne cherchent que leur bonheur et oublient celui des autres."
Sa flamme se raviva une dernière fois et s'éteignit également.

A ce moment là, un enfant arriva et vit les trois bougies éteintes.
Il dit : "Mais pourquoi êtes vous éteintes ? Vous devez toujours rester allumées !"

L'enfant avait les larmes aux yeux.
La quatrième bougie prit la parole et le consola : "Je suis l'Espérance.
Ne t'inquiète pas mon enfant, tant que ma flamme brillera, nous pourrons rallumer les autres bougies."

Alors l'enfant prit la bougie de l'Espérance et ralluma les trois autres bougies.

Que la bougie de l'Espérance ne s'éteigne jamais en nous.
Elle est notre lumière dans l'obscurité et le chemin vers le bonheur…

14:39 Publié dans Actualité | Lien permanent