Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2011

Je crois au Travail et à sa Récompense

travail.jpgJe crois au travail et à sa récompense. Dans une société juste, les distinctions entre les citoyens ne doivent pas dépendre de leur naissance, de la couleur de leur peau ou d'études lointaines : c'est le travail fourni qui doit être le critère de la réussite. Ceux qui veulent travailler plus doivent pouvoir gagner plus. Ils doivent pouvoir conserver le fruit de leurs efforts et l'utiliser pour préparer l'avenir de leur famille.
Çà pourrait être de moi mais c'est de.......Nicolas Sarkozy ("Ensemble Tout Devient Possible" - 2007) Par contre dans les faîts.....on se souvient tous quand il a voulu mettre fiston à la tête de l'EPAD de la défence à Paris  à l'age de 23 ans ! Comme quoi il y a un écart entre ce que dit notre Président et ce qu'il fait.

 

19:57 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

17/10/2011

Au moins un qui a la tête sur les épaules.

jlc1.jpgJL Christ est venu au secours des employés de Geprom.  Voilà au moins un élu qui a la tête sur les épaules. Et comme je l’avais souligné  il y a longtemps, il reproche à mots couverts à nos élus locaux leur légèreté sur ce dossier en leurs parlant de business plan.  Quand à nos artisans qu’on a voulu faire passer pour des incapables, ont de quoi être remontés contre JL Fréchard. Et le pire, la comcom a semble t’il payer  encore il y a une quinzaine de jours une partie de la facture EDF de Geprom. Si cela est vrai pourquoi ? Là ils savaient dans quelle situation se trouvait l’entreprise.  Quand aux hypothétiques repreneurs, encore de belles histoires pour nous endormir à moins que nos élus ne soient vraiment aveugles ou incapables. En effet les machines  sont en leasing, les bâtiments à la comcom et Geprom ne possède que quelques tables et 3 ou 4 ordinateurs  et rien d’autre ! Pas besoin de poudre aux yeux dans la vallée, une poignée de granulés a suffit à éblouir nos décideurs. Quand à celui du bas de la vallée qui croit qu’avec des déchets on refait de la matière première, il est une fois de plus à coté de ses pompes. C’est comme si avec une vieille poule on arriverait à refaire l’œuf qui la fit naître !

13/10/2011

Hommage mérité

GISCARD MAIRIE 1 LE 28 MARS 1976 .jpg

Photo prise le 28 mars 1976 devant la mairie de Lièpvre

Le nouveau Foyer d’accueil médicalisé des tournesols porte le nom du Docteur Naudo. Voilà bien un hommage mérité. Cet homme a fait énormément pour le village de Lièpvre et la vallée. Daniel Lé et Claude Abel sont les premiers à reconnaitre officiellement ses qualités en lui faisant cet honneur. Lui qui devient maire en 1959 alors que village connassait ses premières fermetures d’usines textile, il a réussi a trouvé un nouvel  industriel en la personne Hubert Schmidt, le fondateur des cuisines Schmidt. C’est lui aussi qui a créé la zone industrielle de bois l'abesse en ayant le courage de faire un remembrement et réussi à y faire venir dans un premier temps Diadermine et Cypris. Par contre à Lièpvre il ne fait pas l'unanimité. C’est un fonceur et quelques fois il ne prend pas le temps d’emmener tout le monde et c’est en 1977 que le maire actuel a participé à son éviction. En ce temps là la campagne électorale avait des relants de "cabinet" (j’ai encore les tracts ;o). Le maire actuel critiquait la gestion du docteur Naudo mais aujourd'hui il est bien content de pouvoir pèter dans la soie grâce à ce dernier. Si Lièpvre a de l'argent aujourd'hui c'est en partie grâce au Docteur Naudo ( plus d'1 million d'euro de TP en 2007). Même lors de ses voeux 2011 il a rendu hommage de ses prédécesseurs (hommage mérité) mais en évitant surtout de citer le docteur Naudo. Guy Naudo et Paul Baumann ont été des locomotives dans les années 60 et 70. Ils ont su faire face à des situations critiques. Tous deux avaient une vision d’avenir juste. Aujourd’hui c’est un peu ce qui nous manque dans la vallée et ce n’est pas avec notre "tout mou" qu’on va avancer ! Pour en revenir au FAM, l’hommage fait au docteur Naudo est justifié et mérité. Chapeau Dany (2eme fois) chapeau Claude d’y avoir pensé.

11/10/2011

Je me rappelle, il y a 40 ans .......

papier-peint-des-annees-70.jpgJ'étais enfant de famille d'ouvrier et la vie n'était pas facile mais au moins nous avions l'espoir de voir les choses s'améliorer en travaillant dur à l'école et en obtenant des diplômes ...
On envisageait une vie professionnelle remplie d'opportunités, porteuse de réussite, et de progression dans l'échelle sociale...
Aujourd'hui, les choses ont radicalement changé avec les délocalisations qui ont complètement sinistré notre secteur industriel.
On vit de plus en plus dans une société d'exclusion : t'es trop jeune , ça va pas , t'es trop vieux ( plus de 45 ans ) ça va pas non plus ...
Sachant qu'en plus, pour équilibrer le système des retraites , il nous faudra travailler beaucoup plus longtemps, on peut se demander comment on fera pour avoir un job, passé 55 , 60 ou 65 ans ...
Comme en plus le pays est surendetté, il faudra qu'on fasse encore plus de sacrifices pour combler les dettes ...
En résumé, on doit se résoudre à vivre dans la précarité permanente sans pouvoir faire des projets sur long terme ...
Quand on voit cette réalité, il y a de quoi envier la génération 68 qui aura vécu dans une insolente insouciance et l'opulence tout au long de sa vie ...
Alors certains diront : "on s'est battus pour avoir ça" mais ils ne reconnaitront jamais que sans la conjoncture économique des 30 glorieuses, ils n'auraient jamais pu obtenir tout ça ..
De plus cette focalisation sur la crise de la dette constitue un accélérateur impitoyable de ce mouvement de recul social ...

19:29 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

07/10/2011

La vallée qui gagne. Chapeau Dany, chapeau Hubert !

les tournesols.jpgDemain aura lieu la pose de la première pierre du foyer d’accueil médicalisé et de la maison d’accueil spécialisé de l’institut "les Tournesols". Il y aura aussi l’inauguration du centre d’accueil de jour et du foyer pour adultes handicapés travailleurs. Et il y aura du monde, à savoir un ministre, Philippe Richert, le président du conseil général Charles Buttner, le préfet du Haut Rhin Alain Perret, le sous préfet Stéphane Guyon, le directeur de l’agence régionale de santé  Laurent Habert. Notre député sera aussi de la partie ainsi que le maire de Sainte Marie et notre conseillé général.

Pour en revenir  à l’institut les tournesols, je tiens à rendre hommage à Daniel Lé son directeur général. Bien qu'il ne fasse pas l'unanimité, il faut quand même reconnaître qu'il a su faire des choses bien. Lui qui en quelques années a réussi à devenir le plus gros employeur de la ville de Sainte Marie. Son dynamisme et sa ténacité ont fait aboutir des projets remarquables. Projets générateurs d’emplois qu’à grand besoin notre vallée. L’emploi voilà notre priorité, il existe des pistes, il suffit des fois de peu de choses pour que des projets aboutissent et surtout d’arrêter de croire que le tourisme est la solution à nos maux.

20:29 Publié dans Vallée | Lien permanent | Commentaires (2)