Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2012

Les vieux vœux du maire

maire.jpgReprise du mot du maire dans la présentation de ses  vœux.  La solidarité a bien été démontrée et  il l’est. Solidaire des clients de la caisse d’épargne (il est client), solidaire de la bourse aux minéraux de Sainte Marie, solidaire de la maison de retraite Saint Vincent de Sainte Croix, solidaire des ouvriers de Geprom, solidaires des pauvres, solidaire des exclus et solidaire de la Coop. C’est  bien et çà ne coute rien. A propos de rien coûter, il a parlé du gaspillage du bouclage de la zone industrielle (350 000€ en tout !), et de la bonne santé financière de Lièpvre et de la non augmentation des impôts (tout çà grâce à lui). Nous verrons bien comment cette année il va nous annoncer les prochaines augmentations d'impôts !

18/01/2012

Catalogue ou bulletin

redoute.jpgComme chaque année nous avons droit au catalogue de la redoute euh pardon au bulletin communal ou le maire passe en revue l’année écoulée. Lui qui est toujours à mi mandat bien qu’il ne lui reste plus que 2 ans et 3mois….. Saluons quand même son intervention et surtout celle de madame Gerber pour leurs actions en faveur du maintien de la caisse d’épargne à Lièpvre. Même si l’écureuil a quand même fermé son agence et installé un GAB à la place (chose qu’il aurait de toute façon fait). Combien de jours dans la semaine le chargé de clientèle est-il présent sur site ? Combien de temps viendra t’il encore à Lièpvre ? Par contre un certain nombre de choses sont passées sous silence bien qu’on ne puisse pas tout aborder dans un bulletin. Mais quand même, rien sur l’arrêt  la gestion du camping, rien sur l’intercommunalité, rien sur la RN 59, rien sur l’emploi etc…….

16/01/2012

L'explication de la perte du triple A

C’est pourtant simple regardez le calendrier !

responsable-triple-AAA.jpg

Et le pire, il y a encore un vendredi 13 en avril et un en juillet. Les tuiles n’ont pas finies de tomber sur le pauvre Nicolas S_rkosy

12/01/2012

Triple A

aaa10.jpgLors de ses vœux, le maire de Lièpvre nous a assurer de conserver notre "triple A" tellement la situation financière de la commune est bonne. Oui "triple A" mot à la mode en ces temps difficiles ou les gaspilleurs finissent par se poser en donneurs de leçons ! Mais revenons à notre "triple A".  Je dirais plutôt "A" comme amnésique ! Grace à qui cette bonne situation financière ? Premier A : grâce premièrement A Guy Naudo  qui avant 1977 a créer une zone industrielle. Zone industrielle qui rapporte encore aujourd’hui plus de 800 000 €  annuel à la commune de Lièpvre. De quoi faire des choses dans son oasis de fric ! Deuxièmement A  Jean Claude Munier qui a dû faire face à des avances sur investissements pour des montants frisant quelques fois les 5 millions de francs alors que la taxe professionnelle ne rapportait pas encore d’argent. Et troisièmement A Georges Coudert qui, toujours sans les revenus de la TP,  entreprit la construction de la salle polyvalente. Salle qui 15 ans après sa construction est considérée par le maire actuel comme "à rénover". Mais tout çà est bien sûr est passé sous silence. Ah l’amnésie……

04/01/2012

Les explicationnistes du jour d'après

voeux maire.jpegUne fois l’an, la grand-messe des vœux des maires nous donne à entendre l’émouvant prêchi-prêcha des gardiens du temple, chargés d’éclairer nos consciences sur ce qui est bien pour nous pauvres électeurs. Le déficit de l’office de tourisme n’ayant pas encore pesé sur nos des impôts locaux (+de 200 000€) sauvant ainsi pour une année encore les derniers comptes d’exploitation. La lessiveuse des déficits chroniques va devoir tourner à plein pour élucider les écarts de budgets qui s'ensuivent. Les missi dominici sont à la manœuvre, analystes d’abord qui ont fixé le consensus, spécialistes du jour d’après qui relatent sans désemparer la sentence. Dans ce concert de justifications opportunistes, nul n'entendrait qu’une conséquence ne dépendît pas d’une cause, ni qu’on n’identifiât pas quelque prétexte à l’échappée d’un dérapage à contresens. Le Maire a toujours raison, dit-on puisqu’il a été élu. D’autres, ceux-là, explicationnistes, parleront de tout et ne démordront de rien, au prix de contorsions cérébrales qui n’interpellent plus personne de tant de manquements au bon sens commun.
D’autres compagnies intercommunales, au parcours touristique peu glorieux, dévissent paradoxalement, sans émouvoir davantage l’aplomb du sérail. Un plan d’économie ? C'est dans la vallée...... entendit-on dire du côté des abstracteurs de quintessence, passés maîtres dans l’art de patiner le réel.
Ainsi, la gestion du risque dévoile la vraie nature de nos politicards, celle d’une pseudo lucidité sans faille aux accents artificieux de la haute finance éclairée, qui finalement ne maîtrise rien, ne sait rien, à commencer par l’étendue de leurs propres méfaits.
L’explicationnisme, art de l’à-peu-près et du vite dit, a comme la chansonnette ses rengaines.
Il y a donc peu à attendre pour l’instant et encore moins à expliquer sauf peut être du coté de Sainte Croix...