Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2012

La bagarre fait rage

bagarre.jpgLa commission de sécurité a rendu son avis. La bourse aux minéraux de Sainte Marie pourra bien avoir lieu et sans restriction de sécurité. Donc les 25 points sensibles relevé par Michel Schwab n’étaient pas ou peu fondé. Alors pourquoi avoir décidé de partir précipitamment surtout qu’il risque d’en payer le prix fort ? En effet sur des forums spécialisés, la bataille fait rage et quand je dis bataille, je devrais dire l’étripage. Certains contributeurs y vont même jusqu’à parlé d’annulation de la bourse de Colmar. çà s’étripe tellement que le modérateur du forum est obligé régulièrement de  le fermer. Pour ma part, Euro-minéral aura bien lieu cette année, c’est certain . Par contre le budget sera difficile à équilibrer. Rien que la location du parc des expositions revient à 100 000€ sans le gardiennage ni le nettoyage. C'est qu'il en faut des exposants pour payer tout çà. Quand à Claude Abel, il est en train de gagner son pari (avec 500 000€ de budget d’argent public). Il aurait, selon la rumeur la moitié des exposants de la bourse qui resteraient à Sainte Marie. On parle de plus de1100 exposants pour les deux bourses. Ah si toute l’énergie qu’on a mis à se bouffer l’un l’autre avait été mise à ramer dans le même sens…. Mais bon c’est Michel Schwab qui a commencé !  Il croyait que l'herbe était plus verte à Colmar. Plus verte peut être mais plus amer certainement. Maintenant je ne suis pas sûr qu’en s’entredéchirant, la bourse aux minéraux en sortira grandie. Une guerre n’est jamais bonne et j'ai bien peur que tout celà finisse devant les tribunaux. A ce jour les inscriptions sont clauses et qui de Claude Abel ou Michel Schwab  va nous annoncer le nombre de ses visiteurs le premier ?

Pour ceux qui aiment la lecture, on y parle aussi de Tellure: 

http://www.geoforum.fr/topic/21996-bourse-sainte-marie-au...

désolé le lien vient d'être censuré......mais j'ai d'autres infos ;o)

17/02/2012

Ecoles en danger, éleves sacrifiés

L’association des parents d’élèves en Val d’argent se mobilise contre une décision arbitraire de suppression de postes à l’école de Lièpvre et dans la vallée. Des actions sont prévues lundi et mardi prochain. J’apporte mon soutien à ces actions et retranscrit ci-dessous le tract distribué ce matin dans la vallée. Les élus de la vallée devraient demander que nos écoles soient à nouveau classées en ZEP (zone d’éducation prioritaire). Nous l’étions il y a quelques année mais plus aujourd’hui semble t-il.


Ensemble, tous ensembles, œuvrons pour le bien-être de nos enfants,

de vos enfants.

 

Qu’impliquerait la suppression des différents postes :

1-      L’augmentation du nombre d’élèves par classe.

2-      Des locaux inadapté à l’accueil en sur nombre des élèves et donc obligation de modifications par les communes des locaux et donc par la suite une augmentation des impôts locaux pour nous parents.

3-      Moins de temps pour l’enseignant afin de prendre en charge les difficultés de chacun (aides personnalisées).

4-      L’arrêt de certaines activités comme les visites pédagogiques, …

5-      Le non remplacement en cas d’absence de l’enseignant (donc pas de cours pour les élèves)

6-      La fin de l’aide spécialisée, assuré par les RASED, qui est l’un des points clés pour permettre aux élèves en difficultés de ne pas sombrer encore plus bas et de s’enfoncer résolument dans l’échec scolaire, la violence et l’exclusion.

7-      Le problème de réouverture de classe, car les seuils sont plus haut que pour la fermeture. (par exemple : seuil de fermeture = 24 max, seuil d’ouverture = 28 min)

 

 En cinq ans, 80 000 suppressions d’emplois. Dans le même temps les effectifs d’élèves ont eux, augmenté de plus de 100 000 et cela sans compter la politique de frein à la scolarisation en maternelle. Pour rappel, d’un point de vue démographique, la France et grâce à vous mesdames (sans bien sûr oublié les Messieurs),  à la chance d’occuper ou plutôt devrais-je dire la malchance ???, la première place en nombre de naissances. Cela ne veut-il pas dire ? Plus d’enfants à venir !

 

Cinq ans de suppressions d’emplois systématiques bâties sur un dogme : celui du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux. Peu importent les réalités du terrain et les difficultés des écoles et des établissements, l’économie prime sur tout. Aucune inflexion n’est prévue en 2012 : 12 250 postes vont disparaître dans l’école publique.

 

Nous savons très bien que l’on peut faire dire presque n’importe quoi aux chiffres. Mais regardé ceci :

Baisse de l’effectif des élèves pour la rentrer 2012 : - 248

Il en résulte une logique de suppression de postes de 108.

Ce qui nous donne 248 / 108 = 2,296296… élèves il faudra un jour qu’on m’explique comment couper un élève en 0,296296…

Donc pour une diminution de 2,296 élèves par écoles c’est un poste en moins. C’en est ridicule !!!

 

Il est à savoir également et proprement scandaleux, que selon les bons résultats pour objectif atteint en nombre de suppressions de postes, la personne en charge (pour nous, la Directrice académique des Services de l’Education Nationale) de ces dites suppressions, touchera une substantielle prime de 20 000 €. Est-ce bien raisonnable dans cette politique de restrictions budgétaires à tout va ?

 

Ecoles en Dangers, Elèves Sacrifiés !

 

15/02/2012

T’en pense quoi Valérie ?

Valerie-Pecresse.jpgVoici donc la réflexion de  Valérie Pécresse ministre du budget, des comptes publics et de la réforme de l’Etat et porte parole du gouvernement.

"La Cour souligne l’échec de ce parc minier et la gestion incohérente et négligente de la communauté de communes du Val d’Argent. La Cour mentionne également la responsabilité des autres collectivités publiques qui ont contribué à l’investissement sans se préoccuper suffisamment de sa

viabilité.

Vous rappelez dans ce cadre que la direction générale des finances publiques avait émis des réserves sur la viabilité du projet en estimant les prévisions de fréquentation trop optimistes.

Le projet d’insertion que vous m’avez transmis n’appelle pas d’observation de ma part. Je partage l’ensemble de vos recommandations qui invitent les collectivités publiques à mesurer les risques, notamment financiers, avant de s’engager dans la réalisation d’un projet".

Elle partage les recommandations de la chambres des comptes d'Alsace  mais pas d’observation de sa part. Une chose est sûre cette histoire est montée très haut dans les sphères parisiennes, je crains qu’on n’en paye le prix fort dans les prochains temps.

10/02/2012

Grève et apéro?

ecole.jpgUne mauvaise nouvelle ne venant jamais seule, la nouvelle carte scolaire pour la rentrée 2012 prévoit la fermeture d’une classe de maternelle à l’école de Lièpvre. Nul doute que le maire va nous organiser un apéro goûter au champomy, histoire de faire passer la pilule. Le bâtiment de l’école maternelle n’est déjà plus adapté aujourd’hui que va-t-il en être à la rentrée prochaine ? Les parents se mobilisent, ils ont bien raison (bravo Steve pour ton initiative). Une grève est programmée pour lundi. L’école est l’avenir de nos enfants, notre avenir. Et plutôt que d’agrandir une salle polyvalente d'une extension inutile qui va profiter à je ne sais qui, le maire aurait mieux fait  de s’attaquer au réaménagement des salles de classe de l’école maternelle. Encore faut il avoir la vision de l’avenir. Mais bon dans la vallée les gaspillages çà nous connait, çà en deviendrait presque une spécialité!

07/02/2012

La vallée au 13 heures

JP Pernaut.jpgMoi qui trouvais qu’il ne se passait pas grand’chose dans la vallée, me voilà servi. De quoi alimenter mon blog pour 8 jours.

Demain au 13 heures, Jean Pierre Pernaut parlera de notre vallée.

 A vos magnétoscopes !