Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/06/2011

çà répète et çà glousse

mougin mariage.jpgAprès un chambardement de bureau, çà répète dur à la mairie de Lièpvre. Çà répète tellement que çà fait glousser les adjoints. Il est vrai que samedi approche à grand pas. Pourvu que la pluie ne s’en mêle pas. Pour ma part, s'il pleut çà ne me gênera pas, je serai au salon du Bourget, comme en 2009.

20/06/2011

Fraîcheur et Rumeur

ecole.jpgMatinée fraîcheur samedi matin avec la kermesse de l’école maternelle. Rendez vous incontournable pour les parents et grands parents afin d’y admirer le travail de nos chères petites têtes blondes. C’est aussi le moment pour apprécier le travail de "maîtresse Denise" entre autre et de ses autres collègues. C’est aussi l'occasion de papoter avec l’un ou l’autre parent voir même avec les bambins. Question papotage j’ai adoré celui que j’ai eu avec la petite Lucie et le petit "Schtroumfi ".

J’ai eu aussi une conversation moins marrante pour ne pas dire inquiètante avec une autre personne qui m’a dit qu’à la rentrée prochaine une classe de l'école primaire fermerait à l’école de Lièpvre (pas en maternelle). Rumeur de couloir ou vérité ? Nul doute que nous en saurons plus jeudi prochain lors du prochain conseil municipal à moins que le maire préfère garder la primeur de cette nouvelle pour la rentrée prochaine……

J’ai noté aussi la visite de Jean Luc Fréchard à cette kermesse. J’ai apprécié qu’au moins un élu soit là (en dehors des élus parents bien sûr).

15/06/2011

Jugement Public

conseil-de-prud-hommes.png4 587,27 euros, c’est la somme que le comité des fêtes de Lièpvre a dû payer à monsieur Hugues Petitdemange (je pense que ce sera la commune de Lièpvre qui payera). Cette somme est le prix d’un licenciement abusif. C’est le tribunal des prud’hommes de Mulhouse qui a tranché. Quel gâchis !  Ce n’est pas tellement la somme qui me gêne mais ce qu’il ya derrière tout çà.

Les faits : le 9 octobre2008 une altercation éclate entre le gardien de la salle polyvalente et le président du comité des fêtes. Le 10 octobre 2008 lors d’une réunion du bureau du comité des fêtes  le maire a le sentiment que c’est une affaire de personnes. Pour lui si ce n’est pas gérable, il faut en tirer les conclusions. Quelles conclusions ? Cette affaire aurait pu en rester là, il suffisait de remonter les bretelles aux deux antagonistes. Mais non il préféré laisser pourri la situation, enlever le pain de la bouche du gardien et arrivé  là ou nous sommes. Pour diviser il n’y a pas mieux. En moins d’une année, il a anéanti les efforts entrepris par Georges Coudert et suivi par Claude Ruff pour réconcilier notre village.

Extrait de la notification de la décision :

Le Conseil de Prud'hommes de MULHOUSE, section Activités diverses, statuant publiquement, par jugement contradictoire et en premier ressort, après en avoir délibéré conformément à la loi :

DIT et JUGE le licenciement de Monsieur Hugues PETITDEMANGE pour cause réelle et sérieuse ;

CONDAMNE l'Association de gestion de la salle polyvalente de LIEPVRE, prise en la personne de son représentant légal, à payer à Monsieur Hugues PETITDEMANGE, les sommes suivantes :

-          994,87 € brut (neuf cent quatre vingt quatorze euros et quatre vingt sept centimes)

au titre du rappel de salaire,

-          99,48 € brut (quatre vingt dix neuf euros et quarante huit centimes) au titre de congés payés sur rappel de salaire,

-          1.773,88 € brut (mille sept cent soixante treize euros et quatre vingt huit centimes)

au titre de l'indemnité de préavis,

-          177,38 € brut (cent soixante dix sept euros et trente huit centimes) au titre de
l'indemnité de congés payés sur préavis,

-          1 241,66 € brut (mille deux cent quarante et un euros et soixante six centimes) au

titre de l'indemnité légale de licenciement,

-          300 € (trois cents euros) au titre de l'article 700 du Code de Procédure Civile ;

DEBOUTE Monsieur Hugues PETITDEMANGE du surplus de ses prétentions ;

DEBOUTE l'Association de gestion de la salle polyvalente de LIEPVRE de sa demande reconventionnelle ;

ORDONNE l'exécution provisoire du présent jugement ;

CONDAMNE l'Association de gestion de la salle polyvalente de LIEPVRE aux entiers frais et dépens. 

01/06/2011

Imbécile(s) désœuvré(s)

actes-de-vandalisme.jpg

La commune fait des efforts louables pour fleurir notre village. Dernièrement les services techniques ont mis en place des bacs à fleurs un peu partout dans le village. Il est agréable de passer dans un village fleuri. Malheureusement il y a toujours des imbéciles lâches et désœuvrés pour foutre tout par terre. Quel plaisir de tagger l’abri bus de Musloch ? Quel plaisir de tagger les abords de la salle polyvalente ? Quel plaisir peut-on retirer à jeter des bacs à fleurs à la rivière ? Pitoyable !

30/05/2011

Gueule de bois

topsecret.jpgLors de l’avant dernier conseil municipal de Lièpvre nous avions eu droit à un passage de pure langue de bois. Pour le dernier conseil ce n’est plus la langue mais toute la tête qui est de bois. Je vous laisse seul juge :

Point divers

9)Conseil de Prud’hommes

Afin d’informer les élus sur le contenu de la décision prise le du 22 mars 2011 par le Conseil de Prud’hommes de Mulhouse en l’affaire opposant monsieur Hugues PETITDEMANGE,

demandeur et l’Association de gestion de la salle polyvalente, défendeur le maire remet une

copie de cette décision à chaque élu présent. Les élus absents pourront se procurer ce document en mairie s’ils le jugent utile.

Voilà un maire transparent ! A croire qu’il a des secrets ……ou des choses difficilement avouables… ?  Mais les choses se savent toujours et un jour il faut bien rendre des comptes à la population et à l'administration.......