Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2011

La France des corbeaux

corbeau.jpgVoilà maintenant qu’on s’attaque à DSK ! Après l’épisode de la porche, nous avons eu droit au costume à 38 000€ et pour finir le travail, allons y carrément un viol ! Il fait tellement  peur Dominique Strauss Kahn ? Avec cette histoire s’en est pratiquement fini de sa candidature aux prochaines présidentielles. Les corbeaux et autres lâches ont réussi leur coup. Pas sûr par contre qu’ils en profitent. En tout cas la campagne électorale ne se passera pas sur une mer calme mais plutôt sur un océan de venin. La classe politique n’en sortira pas grandie. Marine Lepen fut une des premières à réagir et à montrer sa vraie personnalité. Condamnée immédiatement ! Voilà qui en dit long sur le personnage. Il n'y a pas qu'en politique que les corbeaux sevissent. Souvenez vous les espions de chez Renault, un corbeau, Laurent Blanc raciste, encore un corbeau. Les attaques de lâches sont légion en France, même dans notre vallée nous avons notre lot de corvidés. Mais si DSK se retire il y a toujours quelqu’un pour reprendre le flambeau. Je pense qu’un Jean Louis Borloo pourrait faire aussi un bon président. Les corbeaux aux becs glaireux ne vaincront pas !

18:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

14/05/2011

Quand Strauss Kahn taille un costard à Sarkosy

Nicolas doit avoir quelques soucis. Quelle différence de stature entre ces deux hommes !!!!

19:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

11/05/2011

La gauche va bientôt disparaitre !

gauche_plurielle_2.jpgJe viens de trouver cet article sur le net, le pire c’est qu’il a raison ! A moins que la gauche se ressaisisse et se rassemble derrière le seul candidat en mesure de l’emporter.

La gauche va bientôt disparaitre !

L’abandon programmé des classes populaires par la gauche !
Communiqué de Louis Aliot, vice-président du Front National
 La fondation du PS « terra nova » vient de révéler la stratégie de la gauche dans une tribune intitulée « Gauche : quelle majorité électorale pour 2012 ? »
 
 Au programme : l’abandon des classes populaires !
 Dans ce texte, messieurs Jeanbart, Ferrand et Prudent font le constat de l’effritement du socle historique de la gauche sous la pression de deux phénomènes : « le rétrécissement démographique de la classe ouvrière » et « l’érosion du vote ouvrier » mettant en cause la désindustrialisation et la mutation de la classe ouvrière en classe ouvrière de service.

Leur constat est sans appel : « Partout en Europe, en Amérique du Nord, en Australie, la coalition historique de la gauche, centrée sur la classe ouvrière, s’efface. Même dans les pays où existe un lien institutionnel, via les syndicats, entre la classe ouvrière et la gauche politique, le vote ouvrier déserte la gauche… »
 « Terra nova » prône donc l’abandon de la classe ouvrière et des classes populaires pour aller capter un vote de substitution axé des jeunes, des diplômés, des minorités, des femmes…autant dire un socle hétérogène et fluctuant.
 La gauche est contrainte de muter ou bien de disparaître : « Il n’est pas possible aujourd’hui pour la gauche de chercher à restaurer sa coalition historique de classe : la classe ouvrière n’est plus le cœur du vote de gauche, elle n’est plus en phase avec l’ensemble de ses valeurs, elle ne peut plus être comme elle l’a été le moteur entraînant la constitution de la majorité électorale de la gauche. »
 Enfin, ces experts pointent la mutation opérée par le Front National de Marine Le Pen : « Elle se heurte désormais à un obstacle de taille : le nouveau Front National. En voie de dédiabolisation, et donc bientôt fréquentable, le FN de Marine Le Pen a opéré un retournement sur les questions socioéconomiques, basculant d’une posture poujadiste néolibérale (anti-Etat, anti-fonctionnaires, anti-impôts) à un programme de protection économique et sociale équivalent à celui du Front de gauche. Pour la première fois depuis plus de trente ans, un parti entre à nouveau en résonance avec toutes les valeurs des classes populaires : protectionnisme culturel, protectionnisme économique et social. Le FN se pose en parti des classes populaires, et il sera difficile à contrer. »
 Le divorce est bel et bien consommé entre le peuple et ses élites, entre les classes populaires et la caste dirigeante, entre les travailleurs et les syndicats et dans cette mutation aux allures de révolution démocratique Marine Le Pen apparaît comme une alternative majoritaire possible !

 

Lien : http://www.tnova.fr/essai/gauche-quelle-majorit-lectorale...

19:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

09/05/2011

Nicolas Sarkozy le roi de la dette

roisarko.jpgDettes de François Mitterand, 500 milliards en 14 ans (35 milliards/an).
Dettes contractées sous Jacques Chirac 500 milliards en 12 ans (41 milliards/an).
Dettes de Nicolas Sarkozy 600 milliards en 5 ans (120 milliards/an).
Ce dernier aura battu tous les records de médiocrité en trois fois moins de temps que ses prédécesseurs.
Ajoutons que la dette par habitant sera de 30 000 euros en 2012. Mais cette dette ne pourra être acquittée que par les actifs. Par conséquent un actif ou futur actif aura potentiellement à rembourser la somme de 60 000 euros.
Bon courage à nos, à vos enfants

19:02 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

20/04/2011

En voilà une qui progresse

marine-le-pen-300x258.jpgUne nouvelle enquête d’opinion à paraître conforte la progression de Marine Le Pen qui semble désormais installée de façon difficilement contournable dans le second tour.
La marge de progression de Marine Le Pen s’annonce forte car elle consolide ses ancrages dans trois directions majeures :
1) Elle progresse au sein même de son camp d’origine qui quitte Nicolas Sarkozy. Elle va faire le plein des voix de son camp "de base".
2) Elle s’enracine dans l’électorat ouvrier mécontent à 80 % de Nicolas Sarkozy. Un électorat qui peine à trouver une alternative à… Marine Le Pen.
3) Elle progresse chez les salariés du secteur privé ulcérés par la question de la "vie chère" laissée sans réponse par les forces politiques classiques (mécontents à 79 % de Nicolas Sarkozy).
Marine Le Pen capitalise ainsi le vote "anti-système" qui semble aujourd’hui se consolider contre toutes les autres forces politiques.
Elle capitalise aussi le seul style qui tranche à tous égards avec les apparences du reste de la "classe politique". 

De quoi succiter des vocations dans la vallée depuis que la place est libérée ?

19:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)