Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2014

Mais si il y a de l'animation à LIEPVRE !!

Qui a dit qu’il n’y a plus d’animations à Lièpvre ? Le comité de cavalcade Lièpvre-Rombach organise samedi après midi le carnaval des enfants. C’est une manifestation de qualité qui mérite un coup de chapeau aux organisateurs. La cavalcade "des adultes" n’a pas lieu cette année tout simplement parce notre salle polyvalente est encore en chantier et comme c’est une manifestation qui draine beaucoup de monde, il n’y avait pas d’autres endroits pour accueillir les carnavaliers. Pas de doute que l’année prochaine notre cavalcade sera encore plus grande et encore plus belle. A Lièpvre, on sait s’amuser !

Petit extrait de 2013

 

20:07 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3)

16/04/2013

Les cons

 

Les-cons.jpg

Les cons sont mélangés avec les gens normaux et les sages. Quand les cons sont les plus nombreux, c’est eux qui décident et c’est la catastrophe. Il ya quelques temps il y avait toujours en moyenne 2 ou 3 cons par village. On les extirpait et on les confiait à un sage qui s’occupait de leur rééducation et après on les remettrait dans la société. Mais aujourd’hui, s’il fallait sortir tous les cons, certaines villes et villages se verraient vider de toute leur substance humaine sans qu’on ait réussi à vider tous les cons. Et un con est un con. Il ne reconnait jamais qu’il est con ! Pour lui c’est toujours l’autre qui est con. Lui non, il est telle une bête qui refuse de se reconnaitre bête mais qui ne cesse de paitre dans la prairie de la bêtise. Heureusement qu’on le reconnait toujours à sa tête parce qu’il a toujours la tête d’un con. Il ne change jamais de tête. Si vous allez quelque part et que vous entendez les gens crier « oh le con est encore parmi nous, il va nous pourri la journée », si vous faites le tour de tout le monde pour repérer ce con en vain, ce n’est pas la peine d’aller le chercher plus loin. Comme disait Audiart, ce n’est pas qu’il y a plus de cons que les autres années mais c’est parce que les cons de l’année prochaine sont déjà parmi nous.Et pour les reconnaitre c'est facile, Audiart disait encore  "les cons çà ose tout, c'est même à çà qu'on les reconnait".....

19:07 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3)

01/04/2013

Tellure reprit par les Emirats Arabes Unis

JLF.jpg

Le cheikh Hamad ben Hamdane Al Nahyane, membre de la famille royale des Emirats Arabes Unis chechait à investir de l’argent dans la vallée d’argent (voir DNA du 9 mars). C'est maintenant chose faite. C’était en parti le but de ses congés séléstadien du mois dernier. Il va investir plus de 5 millions d’euros pour relancer notre parc minier qui en avait bien besoin. Toute la muséographie va être revue. Les personnages devront obligatoirement porter la barbe comme le prince. La comcom restera partenaire mais plusieurs contraintes sont apparues et coté délégués çà commence à grincer. Jugez en plutôt: les membres du bureau devront eux aussi tenir, à tour de rôle et à titre gracieux, la boutique de souvenir et assurer aussi un chiffre d’affaire minimum sinon ils ne pourront plus se représenter aux minicipales de 2014 ! Tous à vos postes de télévision, Jean Luc Fréchard (qui commence déjà à porter la barbe) va l'annoncer sur TF1 ce soir en direct avec Claire Chazal.

20/01/2013

Théâtre dans la vallée

Nous avons la chance d’avoir une troupe de théâtre d'amateurs dans notre vallée.

N’hésitons donc pas à aller les applaudir et passer un bon moment.

 

affiche.jpg


Affiche (5).pdf

10:49 Publié dans Humour, Sport | Lien permanent | Commentaires (7)

07/09/2012

Le corbeau et le lapin

corbeau.jpg

Jean de Lafontaine avait oublié une fable, voilà qui est réparé ;o)

Le corbeau sur un arbre perché

Ne foutait rien de la journée
Le lapin voyant le corbeau
L'interpella et lui dit aussitôt
Moi aussi, comme toi, puis je m'asseoir
Et ne rien foutre du matin jusqu'au soir !
Le corbeau lui répondit de sa branche
Bien sûr, ami à la queue blanche
Dans l'herbe verte tu peux te coucher
Et ainsi de la vie profiter
Blanc lapin s'assit donc par terre
Et sous l'arbre resta à ne rien faire.
Tant et si bien qu'un renard affamé
Voyant ainsi le lapin somnoler
S'approcha du rongeur en silence
Et d'une bouchée en fit sa pitance.
MORALITE :
Pour rester assis à ne rien branler
Mieux vaut être très haut placé.

10:17 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)