Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2013

Force et courage.

 moi2008.jpgIl faut de la force pour exprimer son opinion.

Il faut du courage pour l'assumer jusqu'au bout.

Il faut de la force pour prendre une décision.

Il faut parfois du courage pour en accepter les conséquences.

Il faut de la force pour avancer.

Il faut du courage pour accepter de s'être trompé.

Il faut de la force pour affronter le danger.

Il faut du courage pour accepter ses limites.

Il faut de la force pour choisir.

Il faut du courage pour renoncer.

Il faut de la force pour accepter les épreuves.

Il faut du courage pour en rire.

Il faut de la force pour dénoncer.

Il faut du courage pour se taire.

Il faut de la force pour gagner sa vie.

Il faut du courage pour affronter la misère.

Il faut de la force pour avancer.

Il faut du courage pour ne pas renoncer.

Il faut de la force pour affronter les autres.

Il faut du courage pour s'affronter soi-même.

Il faut de la force pour réussir.

Il faut du courage pour se surpasser.

Il faut de la force pour endurer l'injustice.

Il faut du courage pour l'arrêter.

Il faut de la force pour vivre.

Il faut du courage pour survivre.

Il faut de la force pour tenir à jour un blog.

il faut du courage pour prendre du recul.

Je vais donc être moins présent dans les prochains temps sur mon blog.  J'ai d'autres projets en cours qui nécessitent eux aussi beaucoup de force et de courage. Je tiens à remercier tous mes lectrices et lecteurs, ceux aussi qui m'ont soutenu dans les moments difficiles. Quelques fois j'allais peut être un peu trop loin mais j'ai toujours assumé mes posts. J’ai demandé à Dieu de m’aider à dire la vérité devant les forts et à ne pas dire de mensonges pour gagner l'applaudissement des faibles. Je lui aussi demandé de me rappeler que l'échec est l'expérience qui précède le triomphe. Qu’il m’apprenne  que pardonner est un signe de grandeur et que la vengeance est un signe de bassesse. S’il me retire le succès, qu’il me laisse des forces pour apprendre  l'échec. Si j‘ai offensé des gens, qu’il me donne la valeur pour m´excuser et si les gens m'offensent, qu’il me donne la valeur pour pardonner (merci Gandhi pour le coup de main). Et pour finir je reprendrai les paroles de mon maître à penser Stéphane Hessel: "chacun d’entre nous à le devoir moral de s’engager. Il faut s’indigner mais ce n'est pas suffisant, il faut aussi s’engager et trouver le chemin de l’espérance".

 

 

30/01/2013

ces vers datent bien du XVIème siècle

 

Ronsar.jpg

 Pierre de Ronsard (1524 -1585) 

“France de ton malheur tu es cause en partie,

Je t'en ai, par mes vers, mille fois avertie.

Tu es marâtre aux tiens, et mère aux étrangers

Qui se moquent de toi quand tu es en danger,

Car la plus grande part des étrangers obtiennent

Les biens, qui à tes fils, justement appartiennent.”

Voilà des vers toujours d'actualité et même à Lièpvre !

 

26/03/2012

Les bonnes personnes

philosophie-small.jpgJe ne regrette jamais d'avoir connu une personne dans ma vie! Car les bonnes personnes me donnent du bonheur.

Les mauvaises personnes me donnent de l'expérience et les plus méchantes personnes me donnent une leçon.

Dans tous les cas, je gagne quelque chose, et je ne peux jamais être perdant, car dans la vie tant que j’apprends, je suis gagnant....

L'important est de savoir reconnaître qui sont les bonnes personnes qui méritent de faire partie de mon univers.

Par contre j’ai un défaut, quand on trahit  ma confiance, je ne lâche jamais !

19:25 Publié dans poesie | Lien permanent | Commentaires (0)

02/12/2011

Sans regrets

bonhomme.jpgJe ne regrette jamais d’avoir connu une personne dans ma vie car les bonnes personnes m’ont donné du bonheur, les mauvaises m’ont donné de l’expérience et les plus méchantes ou les plus tordues m’ont donné une leçon. Dans tous les cas j’ai gagné quelque chose et je ne suis jamais perdant car dans la vie tant que tu apprends tu gagnes. L’important pour moi est de savoir reconnaître qui sont les bonnes personnes qui méritent de faire partie de mon univers. Et depuis fin 2007 j’ai beaucoup appris !

19:19 Publié dans poesie | Lien permanent | Commentaires (0)

11/04/2011

Instant présent

images.jpg

A chaque jour suffit sa peine !
Et si, chaque jour, il s'agissait de suivre le programme pour être et devenir ce que l'on est !
A reporter à demain, ne cumulons nous pas les " programmes " du jour pour finir débordés, épuisés ? Reporter à demain, c'est reporter à l'inexistant puisqu'il n'y a qu'aujourd'hui !
Aujourd'hui est notre père de demain et le résultat d'aujourd'hui !
C'est en vivant du mieux que je peux aujourd'hui que demain sera joli !
En réalité, il s'agit surtout d'un état d'Esprit. Vivre dans la crainte de demain nous fait vivre dans la peur, la culpabilité !
Il s'agit de développer la confiance et ainsi le présent, qui contient demain, se crée en positif. Certains interprètent ce passage de l'Evangile pour adopter une philosophie "hakuna matata", genre dolce vita et carpe diem! Facile à mal adopter cette affirmation ! Il est facile aussi bien sûr de contester cette affirmation : " ne te soucie pas du lendemain ! ".
Facile à dire, direz-vous pour les " bien-nantis " etc. Quoique, il existe des personnes riches, libres, possédant tout qui vivent dans l'anxiété et finissent par se recréer des conditions de pauvreté.
L'instant présent est la seule chose que l'on possède vraiment.
Bien sûr, il ne nous est pas demandé de vivre comme certains indiens d'Inde, nu avec un bâton et un crouton pour seuls bagages. Même si certains vivent ou pourraient vivre cela très bien .Surtout, si nous avons déjà la responsabilité d'une famille et des engagements sociaux et autres.
Peut-être Jésus demandait-il cela à ses disciples proches pour être dans les conditions de le suivre allégés pour prêcher… A l'heure actuelle, cela n'est plus nécessaire. Nous pouvons nous déplacer en avion, aller au bout du monde en conservant une maison.
Nous avons bien sûr le " droit " de posséder une maisonnette, une table, des chaises et un canapé clic-clac .
Nous avons même le droit de mettre de l'argent de côté (si nous le pouvons) mais pour les BEAUX JOURS.
Oui mais, disons-nous, je veux de l'assurance pour demain ! Peut-être la seule assurance valable est-elle dans les " banques du ciel " çàd. dans la redécouverte de la spiritualité, de l'essentiel de l'instant présent.
La véritable assurance repose sur notre travail car notre vie est une chaîne dont chaque maillon est un jour à construire bien solide.
Mais disons-nous, c'est horrible, culpabilisant ! De plus à quoi cela sert-il de bien vivre aujourd'hui puisqu'aujourd'hui est fait d'hier et que j'ai déjà bien trop mal vécu !!
Mais justement, nous avons le choix, le libre-arbitre. C'est juste une question de connaissance et de conscience de nos capacités créatrices. En réalité, c'est juste comme çà que çà marche !
Vivre l'instant présent avec un esprit positif crée des lendemains qui chantent !
C'est probablement notre seule liberté pour transformer progressivement les conséquences négatives de nos " journées "  précédentes.

 

08:30 Publié dans poesie | Lien permanent | Commentaires (0)