Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2013

Le ni oui ni non

logo.pngT’es pour ou contre une Alsace forte  ? C’est un peu la question du référundum de dimanche. On nous promet de " réaliser des économies de fonctionnement, éviter la concurrence entre les collectivités, simplifier les prises de décision et les circuits administratifs, garantir plus de simplicité et de lisibilité pour nos concitoyens, renforcer la dynamique régionale, mieux peser en France et en Europe, et mieux travailler avec les régions voisines de Suisse et d’Allemagne"Avouez difficile de dire non à çà. C’est tellement idyllique que çà en est démagogique ! Moins d’élus, moins cher, plus simple, plus de doublons. A croire que jusqu’à présent la région et le département faisaient n’importe quoi ! Et demain que va-t-on avoir ? Un conseil exécutif d’Alsace à Colmar (avec son président),  une assemblée législative d’Alsace à Strasbourg (avec son président), une conférence départementale de Haute-Alsace à Colmar (avec son président), une conférence départementale du Bas-Rhin à Strasbourg (avec son président), une dizaine de conseils correspondant à des "territoires de vie intradépartementaux" (avec leurs présidents), auxquels il faudrait ajouter Eurométropole à Strasbourg (avec son président). Comment voulez que je crois que tout çà va couter moins cher.... L'Alsace n'est pas un gros gâteau qu'on se partage entre amis. Quand au Val d’Argent, plus de conseiller général, nous aurons un conseiller territorial qui couvrira un territoire presque aussi grand que celui de notre député. N'aimant pas l'incertitude, pour ma part çà sera difficle de choisir entre le OUI et le NON dimanche.

21/03/2013

Le préfet en visite à Lièpvre

bouvier_vincent.jpgVisite du préfet dans le Val d’argent.

Aujourd’hui à 15 heures notre préfet Vincent Bouvier visitera l’entreprise Hartmann accompagné du sous préfet Julien Le Goff, de Jean Louis Christ notre député, de Christian Chaton notre conseiller général, de Claude Abel maire de Sainte Marie aux mines, d’Agnès Henrichs maire de Sainte Croix aux mines et de Jean Luc Fréchard président de la comcom et maire de Rombach le Franc. Je me suis même laissé dire que ce dernier en profiterait pour parler aussi de dos d’âne à notre préfet. La presse sera bien évidement de la partie. Pour ma part je suis fier de faire partie de l'entreprise Hartmann, une des dernière à être une entreprise citoyenne et qui, même en temps de crise, continue à embaucher.

07/03/2013

T’énerve pas Paulo

paul.gifFurieux Paul Drouillon  lors du dernier conseil communautaire. Faut dire qu’il y avait de quoi ! La comcom va payer 25 000€ pour un diagnostic territorial approfondi. Purée comme c’est bien dit, on en aurait presque déjà pour notre argent. Sauf que Paul s’est aperçu que la comcom venait d’acheter un truc qu’elle avait déjà. Un copié collé d’une autre étude  faite en 2009. Mais bon il parait qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat et que ce n’est  qu’une pré-étude. Cette histoire a un coté rassurant, çà veut dire qu’il y a quand même un délégué qui lit les rapports…..et qui s’inquiète du prix ! 

26/02/2013

C'est une borne de contrôle automatique pour l'écotaxe

ecotaxe2.gifC’est une borne de contrôle automatique pour l’application de l’écotaxe des poids lourds. Didier le rombéchat, Christ et Patou avaient donné la bonne réponse. Bon, les DNA avaient aussi donné l’info dans le journal de samedi ;o). Cette borne est même démontable contrairement à celles des autoroutes qui elles sont fixes.

 

L’écotaxe poids lourds résulte d’une directive européenne et a été décidée lors du Grenelle de l’environnement. Elle concerne toute entreprise dotée d’un véhicule de plus de 3,5 tonnes et  concerne  quelques 600 000 véhicules. Elle s’appliquera sur 15 000 kilomètres de réseau routier en France, national (environ 10 000 km) et départemental (environ 5 000). À contrario du réseau concédé routier (autoroute), matérialisé au travers de barrières à péage, l’écotaxe sera composée d’une multitude de tronçons discontinus non matérialisés. Son application débutera en 2013 via une phase pilote en Alsace pour s’étendre à l’ensemble du territoire à compter du 1er juin.

Dans le journal l'Alsace de ce matin

 

24/02/2013

C'est quoi ce machin là?

Totem.JPGPhoto DNA

Voilà maintenant quelques jours  qu'est apparu une borne blanche au bord de la RN 59 à la hauteur du centre d'enfouissement du Smictom de Val de Villé. Certains parlent de radar totem, d'autres de guérite à  gendarme (le pauvre, il ne doit pas avoir beaucoup de place là dedans). Les écologistes pensent qu'il s'agit d'appareils de mesures  pour contrôler le taux de méthane dans l'air à proximité du SMICTOM. Pour ma part j'avais pensé à une machine à refouler les peckeneaux mais comme il y a toujours autant de circulation sur la RN 59 ce n'est certainement pas ça. En tout cas si c'est un radar, à mon avis  il ne faut pas téléphoner, ni fumé ni même discuter en passant devant ce machin là. Çà risque de flasher grave, il est plein de trous et d'antennes. Si quelqu'un sait de quoi il s'agit n'hésitez pas à laisser un commentaire.

 

radar.jpg